12 juillet 2010

Barre antiroulis active à double canal chez BWI

Barre antiroulis active à double canal BWI

Le Groupe BWI a développé une nouvelle version ultracompacte de son système de barre antiroulis active (ASBS). L’actionneur, reliant les deux sections de barre antiroulis, est piloté électroniquement pour appliquer un couple variable. Le système désaccouple les barres stabilisatrices du véhicule pour améliorer le confort en ligne droite et autorise un grand débattement de roue pour optimiser les performances en hors piste. En virage, la raideur de la barre augmente instantanément sous l’effet du couple appliqué aux deux extrémités de la barre.

Sur la nouvelle génération, BWI a développé une architecture à double canal qui relie la gestion de la raideur antiroulis avant et arrière pour maîtriser en temps réel les propensions du véhicule au sous-virage ou au survirage. « Grâce à notre système, les constructeurs peuvent adapter l’équilibre avant/arrière en temps réel de façon à optimiser en continu les caractéristiques de sous-virage ou de survirage en fonction des exigences imposées par la conduite du moment », explique Olivier Raynauld, Directeur de l’Ingénierie Avancée Suspensions Pilotées chez BWI. « Autrement dit, un même véhicule pourra s’avérer agile en ville à faible allure, stable sur autoroute à grande vitesse et améliorer sa stabilité lors des changements de file en contribuant efficacement à l’amorce de la manœuvre et en résistant ensuite à toute velléité de débordement de voie ».

BWI a également supprimé la tendance des actionneurs pressurisés à manifester une plage morte (encore appelée zone neutre) autour de leur position centrale. « Les systèmes existants gèrent une circulation du fluide entre les deux extrémités de l’actionneur » explique Olivier Raynauld. « Nous gérons les écarts de pression entre les deux extrémités, ce qui signifie que nous évitons la zone neutre en position centrale ».

La première application en série du système de contrôle antiroulis de nouvelle génération est attendue en 2012. BWI livre actuellement des systèmes de contrôle antiroulis pour le Land Rover Discovery et le Range Rover Sport.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page