19 août 2010

Premier collecteur d’échappement mécano-soudé intégrant la volute de turbine

Collecteur d’échappement mécano-soudé intégrant
la volute de turbine sur moteur Volvo 2.0 GTDi

La nouvelle Volvo S60 est notamment propulsée par un nouveau moteur 4 cylindres essence 2.0 GTDi. Comme le suggère son appellation, il est doté d’une injection directe et d’une suralimentation. A l’instar de quelques récentes productions, le collecteur d’échappement et la volute de la turbine du turbocompresseur sont d’une seule pièce, principalement afin d’améliorer l’efficacité thermodynamique. Alors que les applications actuelles sont coulées, celle du 2.0 GTDi est en mécano-soudé, ce qui est une première mondiale pour la grande série.

Chaque cylindre dispose d’un conduit allant jusqu’à l’entrée du turbo. Les canalisations sont ensuite regroupées par deux pour réaliser un effet « twin scroll » afin d’élargir la plage de régimes de fonctionnement. La partie collecteur est recouverte d’une seconde paroi qui améliore l’isolation thermique et permet au catalyseur d’être plus rapidement opérationnel.

Dans la lignée des moteurs « downsizés » actuels, le Volvo 2.0 GTDi (Gasoline Turbocharged Direct Injection) dispose de deux arbres à cames à calage variable. Le rapport volumétrique est de 10 :1. Notons également l’emploi d’injecteurs à commande piézoélectrique. Le 2.0 GTDi délivre la 149 kW (203 ch) à 6’000 tr/min et un couple de 300 Nm entre 1’750 et 4'000 tr/min. Monté dans la S60, la consommation mixte est annoncée à 7,9 l/100 km (184 g CO2/km).

  Yvonnick Gazeau

Haut de page