25 août 2010

Présentation de la Peugeot 3008 HYbrid4, premier « Full Hybrid » diesel

La Peugeot 3008 HYbrid4, commercialisée au printemps 2011 en Europe, sera la première voiture « Full Hybrid » Diesel. Sa chaîne de traction hybride parallèle est composée d’un moteur 2.0 l HDi FAP de 120 kW (163 ch) délivrant un couple maximal de 300 Nm et d’un moteur électrique d’une capacité maximum de 27 kW (37 ch) fournissant un maxi de 200 Nm. La position du moteur thermique est identique à celle des autre 3008 ; quant au moteur électrique, il est placé dans l’essieu arrière issu de la plateforme de la 407. Ce dernier assure également la fonction de récupération d’énergie à la décélération. Ce montage sur chaque essieu permet également d’offrir une prestation 4 roues motrices.

Le moteur Diesel est accouplé à la boîte manuelle pilotée à six rapports (MCP) et les ruptures de couple aux changements de rapport sont atténuées ou supprimées par la propulsion électrique. La batterie Ni-MH (Nickel Métal Hydrures), le superviseur électronique et l’électronique de puissance sont implantés à la place de la roue de secours et dans une partie du coffre. Celui-ci a été légèrement réduit, son volume passant de 432 dm3 à 362 dm3 VDA sous tablette, mais un plancher plat a été conservé après avoir rabattu les sièges de deuxième rangée ainsi que celui du passager avant.

Comme il avait déjà été annoncé, la partie hybride a été développée en collaboration avec l’équipementier BOSCH : moteur électrique synchrone à aimants permanents, l’électronique de puissance et autres systèmes gérant le dialogue entre ces composants et les systèmes de freinage et de correction de trajectoire (ABS et ESP). La surprise est venue de la fourniture par ce même équipementier de l’alterno-démarreur (alternateur haute tension réversible – STT). Celui-ci produit l’énergie nécessaire au fonctionnement du moteur électrique en toutes circonstances si besoin (mode 4 roues motrices), assure la fonction Stop-Start et démarre rapidement et de façon imperceptible le moteur Diesel. Sa puissance est de 8 kW. Il ne fonctionnement pas sous 14 volts mais sous haute tension contrairement à l’alterno-démarreur Valeo. La batterie Ni-MH de 200 volts est fournie par SANYO.

La consommation en cycle mixte est annoncée à 3,8 l/100 km, (99 g/km de CO2), soit 35 % de moins que pour une voiture de ce gabarit et offrant des performances équivalentes. Le constructeur précise que pour les versions les plus équipées, les émissions peuvent atteindre 104 ou 108 g/km de CO2. Les chiffres de performance ne sont pas encore dévoilés. La 3008 HYbrid4 sera produite en France (à Sochaux et à Mulhouse).

  Yvonnick Gazeau

Haut de page