16 septembre 2010

La technologie Inrekor permet de réduire de 30% le poids des automobiles

Airbag latéral de tête intégré dans le dossier par TRW Automotive

Châssis en structure sandwich Inrekor

Inrekor est une structure sandwich ultralégère, formée d’un cœur de polypropylène expansé ARPRO® entre deux panneaux d’aluminium. Cette structure combinée offre un rapport résistance/poids très élevé qui représente pour l’industrie automobile une occasion de réduire de manière spectaculaire son impact sur l’environnement.

Son créateur, Stewart Morley, explique : « Des tests de structure et des crash-tests ont été réalisés, en toute indépendance, respectivement par le « Warwick Manufacturing Group »(WMG) et la « Motor Industry Research Association » (MIRA) afin de garantir sa complète conformité aux rigoureux critères de l’industrie automobile. Inrekor s’est aisément montré à la hauteur : il est plus léger, plus facile à fabriquer et plus respectueux de l’environnement que tout ce qui a pu être conçu jusqu’à présent. »

Inrekor a été imaginé par Stewart Morley, un ingénieur concepteur ayant travaillé pendant plus de 16 ans avec les plus grandes entreprises mondiales des secteurs automobile, maritime et aéronautique. Le concept a réellement pris corps lorsque Stewart Morley et Freddy Page-Roberts sont devenus partenaires et ainsi, est né inrekor.

Pour la démonstration, un châssis prototype de voiture quatre places a été construit montrant que le poids est passé de 300 kg (moyenne de la catégorie) à 160 kg. Pour une familiale classique, le châssis Inrekor allégé, ainsi que les gains de poids qu’il permet au niveau des autres composants, se traduirait par une réduction moyenne de 300 kg.

Paul Compton, Président-directeur général Europe de JSP, la société qui fabrique l’ARPRO®, le matériau ultraléger au cœur d’Inrekor, déclare : « Nous avons dès le départ compris le potentiel de ce concept et nous sommes engagés à soutenir son développement. C’est l’une des rares innovations qui peut faire une différence colossale dans le monde dans lequel nous vivons, d’autant plus qu’elle est exploitable immédiatement par les constructeurs. »

Haut de page