28 septembre 2010

Infiniti hybride M35h à deux embrayages bientôt en Europe

Infiniti hybride M35h

Infiniti commercialisera une berline hybride en Europe à partir du printemps prochain. La M35h présente deux particularités : l’emploi d’une batterie lithium-ion plutôt que NIMH et son mode de propulsion. Celui-ci repose sur une architecture moteur avant/roues arrière motrices basée sur un groupe propulseur constitué d’une unité de propulsion hybride et de deux embrayages.

Le premier embrayage, de type à sec, est situé entre le V6 3,5 l atmosphérique et le moteur électrique. Il permet le désaccouplement total du V6 lorsque la voiture est en mode électrique ou en mode de récupération d’énergie. Le désaccouplement du V6 réduit les pertes mécaniques du GMP et maximise l’efficacité du moteur électrique. Le second embrayage, de type humide, se trouve de l’autre côté du moteur électrique, au sein du carter de la transmission automatique. Sa fonction est de remplacer le convertisseur de couple, ce qui permet d’économiser jusqu’à 10 % de carburant par rapport à une voiture similaire équipée d’un convertisseur de couple traditionnel.

Le moteur à essence est un V6 Infiniti de 3,5 litres délivrant 225 kW (306 ch) et un couple de 350 Nm à 5 000 tr/min. Le moteur électrique développe 50 kW (68 ch) et un couple maximal de 270 Nm à 1000 tr/min. La batterie lithium-ion, d’une capacité de 1,3 kWh, est de type lamellaire afin, entre autres avantages, d’en maximiser le refroidissement. Par ailleurs, le choix des électrodes positives en manganèse devrait conforter la stabilité thermique de cette batterie.

  • Accélération de 0 à 100 km/h en moins de 5,9 secondes
  • Emissions de CO2 inférieures à 170 g/km
  • Vitesse maximale de 250 km/h
  • Consommation en cycle mixte inférieure à 7,3 l/100 km


  Yvonnick Gazeau

Haut de page