8 novembre 2010

ArcelorMittal propose aux constructeurs un catalogue de solutions d’allègement

ArcelorMittal a dévoilé les résultats de son programme de recherche automobile « S-in motion » permettant la production de véhicules plus légers et plus sûrs. C’est en fait un catalogue qui réunit le savoir-faire et l’expérience du sidérurgiste. Plus de 60 solutions en aciers pour emboutissage à chaud (PHS) et à très haute résistance (AHSS) sont présentées avec des avantages immédiats en termes de poids, de sécurité et d’efficacité tant pour les constructeurs que pour les utilisateurs.

« Nous sommes fiers de dévoiler les résultats de notre ambitieux programme S-in motion. Il est l'aboutissement de deux ans d'un important travail de recherche et le fruit de la collaboration des six centres d’ArcelorMittal spécialisés dans la recherche automobile », commente Gregory Ludkovsky, Directeur d’ArcelorMittal Global Research and Development.

Aile colaminée acier/polymère

Ce programme se compose de solutions applicables à 43 pièces et modules d’un véhicule représentatif du segment C. La combinaison la plus légère englobant chaque composant conduit à un allègement de 73 kg ou 19% du poids de l’ensemble caisse en blanc et châssis comparativement au véhicule de référence. Grâce à ces économies de poids et après réalisation d’une analyse de cycle de vie conduite sur l’ensemble du processus, de l’élaboration de l’acier à la fin de vie du véhicule, une réduction des émissions de CO2 pouvant atteindre 13,5% peut être obtenue pendant la durée d’utilisation du véhicule sans pour autant compromettre ses performances de sécurité, durée de vie ou résistance à la corrosion.

Les solutions proposées par S-in motion ont également un impact important sur l’efficacité énergétique pendant le cycle de production. Selon cette même analyse du cycle de vie, une réduction de 15 % d’équivalent CO2 peut être obtenue pendant la phase de production.

Porte-moyeu en acier embouti

Des innovations ont également été dévoilées, comme par exemple un porte-moyeu en acier embouti de seulement 5,2 kg (gain de 1,2 kg), un berceau moteur combinant des aciers de différente limite élastique (jusqu’à 590 MPa) ou une aile hybride. Cette dernière est constituée d’une feuille en acier de 0,5 mm d’épaisseur colaminée avec une couche de polymère qui lui apporte une très grande élasticité. Son poids est de 1,9 kg, soit 0,7 kg de moins qu’une aile de 0,7 mm d’épaisseur et de performance moindre. Des études sont également en cours sur la réduction de la densité de l’acier où une baisse de 10% est envisageable, mais ce produit est encore loin de la commercialisation.

Nous développerons dans une prochaine brève tech la fabrication d’un pied milieu (pilier B) de caisse constitué de deux tôles d’épaisseur et de limite élastique (1500 MPa/500 MPa) différentes raboutées au laser. Ce pilier permet de mieux protéger les passagers des chocs latéraux tout en gagnant du poids.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page