12 janvier 2011

Evolution de l’hybridation mécanique sur la nouvelle Porsche 918 RSR

Porsche poursuit le développement de l’hybridation mécanique déjà en place dans la 911 GT3 R Hybrid. Le constructeur vient de présenter au salon de Détroit la 918 RSR, une sportive à structure monocoque en PRFC en plastique renforcé de fibres de carbone (PRFC). Les capots avant et arrière sont également en PRFC. Le moteur V8 à injection directe, une version améliorée de la RS Spyder, développe désormais 414 kW (563 ch) à un régime de 10’300 tr/min.

Les moteurs électriques situés sur chaque roue avant développent chacun une puissance de 75 kW, contre 60 kW la 911 GT3 R Hybrid. La puissance maximale atteint 564 kW (767 ch). L’énergie récupérée est stockée dans un accumulateur à volant d’inertie tournant à 36’000 tours/minute

Les deux moteurs électriques de la 918 RSR présentent une fonction Torque Vectoring répartissant de manière variable le couple entre les deux roues avant. Cette fonction permet ainsi d’améliorer l’agilité et la direction. Situé juste devant l’essieu arrière, le moteur central est équipé d’une boîte de vitesses de course à six rapports, arbres longitudinaux et pignons droits.

Haut de page