8 mars 2011

Structure de siège acier/aluminium collée chez Johnson Controls

Johnson Controls Automotive Experience a développé un procédé qui permet de fabriquer des banquettes arrière particulièrement légères. La structure de la banquette est en partie fabriquée en aluminium et le dos est constitué d’une tôle d’acier plus mince. Ce type de construction est possible grâce à une nouvelle technologie de collage. Le poids de la structure de la banquette arrière est abaissé d’environ 44%, tout en maintenant les prestations de sécurité.

Structure de siège acier/aluminium collée
Johnson Controls

L’aluminium a été choisi pour les éléments supérieurs et inférieurs de la structure. Les éléments latéraux ainsi que la traverse de renforcement supplémentaire sont en acier. Comparée à la construction traditionnelle, l’économie de poids réalisée est à ce stade de 30%. Dans une deuxième étape, les ingénieurs ont réduit l’épaisseur de la paroi en acier du dos des sièges de 0,6 à 0,4 millimètres. « Jusqu’ici, il n’avait pas été possible de souder des tôles en acier de cette minceur de manière fiable à la structure, mais réaliser une économie de poids supplémentaire de 40% était bien sûr trop tentante et ce fut une motivation de plus pour essayer d’appliquer, ici aussi, la technologie de collage », explique le Dr Eppinger , Vice-president Technology Management chez Johnson Controls Automotive Experience.

La nouvelle technologie d’assemblage de Johnson Controls offre une résistance qui permet de répondre à toutes les normes de durabilité, de solidité des structures et de stabilité, même en cas de collision. Le collage permet par ailleurs l’utilisation de matières plastiques, de fibres naturelles et d’autres matériaux. Cette nouvelle technologie est de plus compatible avec d’autres procédés d’assemblage tels que rivetage, clinchage ou soudage.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page