30 mars 2011

Chauffage au bioéthanol pour la Volvo C30 Electrique

La Volvo C30 Electrique a effectué une série de tests en conditions hivernales extrêmes visant à vérifier le bon fonctionnement de ce véhicule à propulsion électrique par une température extérieure de - 20°C. Au total, ce sont plus de 200 tests et essais différents qui ont été réalisés.

Afin de faire face au grand froid du nord de l’Europe, le constructeur a préféré ajouter un réchauffeur à carburant, certes alimenté au bioéthanol. Ce choix offre l’avantage de préserver l’autonomie de la voiture électrique, celle-ci pouvant en effet être réduite d’un tiers en cas de très forte demande d’énergie tirée de la batterie pour le chauffage.

Le réservoir contient 14,5 litres de bioéthanol. Il est également possible de faire fonctionner le chauffage/climatiseur sur la batterie. « Le conducteur peut programmer et régler le chauffage en fonction du trajet. Le mode éthanol est le mode utilisé par défaut lorsqu’on veut exploiter au maximum la capacité de la batterie pour étendre l’autonomie et la mobilité. Cependant, sur de plus courtes distances, l’électricité peut servir à alimenter le chauffage », explique Lennart Stegland, Responsable des Véhicules Spéciaux chez Volvo Cars.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page