11 mai 2011

Première présentation du futur moteur Audi 1.8 TFSI, des avancées technologiques majeures

Depuis 2004, le groupe Volkswagen produit un 4 cylindres suralimenté à injection directe, tant pour ses modèles sportifs que pour ses berlines à vocation plus familiale. Audi vient de présenter, en première mondiale lors du récent Motor Symposium de Vienne, la 3me génération de la famille EA888 qui sera commercialisée avant la fin de l’année. Cette évolution en version 1.8 TFSI surprend par ses nouvelles avancées technologique.

Double injection, volet de Tumble,
double tubulure d’échappement intégrée,
Valvelift à l'échappement, etc.

La plus surprenante est le passage à la double injection par cylindre, directe à effet de parois et indirecte, à l’instar de la future Toyota FT-86. Ce moteur étonne aussi par sa double tubulure d’échappement, intégrée dans la culasse et refroidie, qui permet d’abaisser la consommation lors de la pleine charge. Le moteur emploie également le système Valvelift de levée variable des soupapes mais pour la partie échappement contrairement aux utilisations actuelles à l’admission. Sa gestion thermique est aussi optimisée, permettant une température variant entre 85 et 105°C selon les conditions d’utilisation.

Audi annonce des valeurs maxi de 125 kW (170 ch), au lieu de 118 kW (160 ch), et surtout 320 Nm dès 1500 et jusqu’à 3700 tr/min au lieu de 250 Nm. Ce gain est notamment atteint par les dispositions prises pour optimiser le fonctionnement du turbocompresseur. Ce couple élevé à bas régime permettant le downspeeding, ainsi que les autres évolutions du moteur, permettent à une Audi A4 de gagner en performance et 22% en CO2, soit 129 g/km.

Les spécificités de ce moteur seront présentées dans la brève tech du 15 mai prochain.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page