17 juin 2011

Les développements étonnants du programme SKYACTIV de Mazda

L’échappement long 4-2-1 du moteur SKYACTIV-G

Mazda a présenté une série de développements technologiques orientés vers la baisse de la consommation sous l’appellation SKYACTIV.

Si quelques éléments sont déjà entrés en commercialisation au Japon et au Canada, le futur cross-over CX-5 sera le premier véhicule à disposer du programme complet. Il sera présenté au prochain salon de Francfort et lancé en Europe au printemps 2012.

Le programme SkyActiv se compose aujourd’hui de 4 produits :
  • Un moteur essence est déjà présenté dans la brève tech Mazda SKYACTIV-G à rapport volumétrique record de 14,0 :1. Ce rapport élevé privilégiant le rendement est accepté grâce à plusieurs originalités dont la réduction des gaz résiduels dans la chambre de combustion. Cet article sera bientôt enrichi d’une interview de Susumu Niinai, Directeur de la division développement des moteurs, qui nous apprend notamment que ce moteur devra bientôt évoluer vers un fonctionnement CAI.
  • La distribution à deux lois de levée de soupapes
    d’échappement du moteur SKYACTIV-D

    Un moteur Diesel SKYACTIV-D qui permettra au CX-5 de passer la future norme Euro 6 sans post-traitement des NOx alors que sa puissance atteint 129 kW (175 ch) ! La consommation est aussi réduite d’environ 20% par rapport à l’actuel moteur diesel MZR-CD 2,2 litres. Ainsi, le CX-5 Diesel 2 roues motrices ne devrait pas dépasser les 120 g. de CO2 / km.
  • Une transmission automatique SKYACTIV-Drive à 6 rapports. Elle reprend les derniers standards technologiques tels que la minimisation de l’emploi du convertisseur de couple par le lock-up ou la réduction de son encombrement et de son poids. Une réduction de la consommation de 7 % par rapport aux transmissions automatiques actuelles est annoncée. La boîte de vitesses manuelle SKYACTIV-MT comporte plus d’originalités. Malgré ses 6 rapports, elle est particulièrement courte et légère en raison d’un aménagement judicieux de ses trois arbres et de l’absence d’arbre supplémentaire pour la marche arrière.
  • Enfin, la coque SKYACTIV est allégée par l’emploi d’acier à haute résistance élastique, mais surtout par une construction pertinente (orientation et formes des poutres, collage des tôles). La suspension et la direction présentent également des évolutions intéressantes pour le confort et le ressenti selon la vitesse.
Toutes ces évolutions techniques seront bientôt détaillées dans des brèves techs à venir.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page