08 juillet 2011

L’évolution des fixations dans l’automobile

Aujourd’hui, dans chaque voiture, 3000 points de fixation assurent le fonctionnement et la stabilité de la voiture. Ils représentent un coût moyen de 150 €, pour un poids de 15 kg environ. Sur ces 3000 points, un grand nombre correspond à des fixations standards, à savoir des rivets, des vis ou encore des écrous en plastique.

Néanmoins, de plus en plus d’applications spécifiques nécessitent des solutions sur-mesure, soit parce qu’elles sont imposées par la complexité de la fonction soit parce que le niveau d’efficacité devient toujours plus exigeant.

Le groupe EJOT a par exemple développé les produits EJOSYST®. Ces pièces ou groupes de pièces sont fabriqués selon les techniques suivantes : déformation à froid, frappe ou roulage de géométries particulières, extrusion de l‘acier pour réduire le diamètre, surmoulage métalloplastique, etc. Ces pièces dites de synergie se composent au minimum de deux éléments dont une partie au moins est en métal. Les pièces métalliques surmoulées (plastique ou caoutchouc) entrent également dans cette gamme de produits. Outre la fixation, leur fonction peuvent également être l’ajustement (rattrapage de tolérances de fabrication, des déformations thermiques et l‘étanchéité de l‘ensemble) ou le positionnement.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page