30 août 2011

Dispositif d’alerte de collision et de franchissement de ligne en seconde monte

Les innovations apparaissent généralement sur des véhicules niches pour ensuite être proposés progressivement sur des modèles de plus grande diffusion. C’est encore le cas pour les systèmes de détection des événements face au véhicule telle la détermination d’un piéton sur la trajectoire ou d’un véhicule qui se rapproche dangereusement, ou le repérage du véhicule par rapport aux lignes blanches. Ces dispositifs sont aujourd’hui proposés sur quelques voitures des segments supérieurs et quelques rares modèles de milieu de gamme.

La société Mobieye, spécialiste mondiale de programmes de traitement des données des capteurs, a développé un produit de détection pour le marché de la seconde monte. Le MOBILEYE C2-270 assure les fonctions d’alerte de collision piéton, d’alerte de collision frontale, d’alerte de franchissement de marquage verticale au sol et le contrôle des écarts entre véhicules. Il comprend une caméra CMOS à placer sur le pare-brise, un écran de visualisation et un avertisseur sonore. Les piétons sont détectés uniquement de jour pour une vitesse jusqu'a 50 km/h (fonction développée pour un usage en milieu urbain). La détection se fait dans un rectangle allant jusqu'a 30 m de longueur et 2 m à gauche et à droite de l'extrémité avant de la voiture. Pour distinguer un piéton d'un animal, le système prend en compte la taille, la forme et les mouvements.

Le positionnement précis de la caméra est possible grâce à un support de montage spécifique selon l'angle du pare-brise. Le prix de vente public pour des utilisateurs professionnels est d’environ 1000 € HT monté. Le produit est distribué en France par la société SARR.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page