20 septembre 2011

Valeo présente le stationnement totalement automatique au salon de Francfort

Valeo Park4U® Remote

En 2007, Valeo a été le premier équipementier à lancer sur des véhicules de milieu de gamme la fonction de stationnement semi-automatique. Elle permettait de stationner une voiture de façon parallèle en prenant en charge la direction, le conducteur n’ayant à gérer que l’accélérateur et les freins. Valeo commercialise actuellement sa deuxième génération qui accompagne le conducteur jusqu'au stationnement définitif dans un espace plus réduit, soit 40 cm de chaque côté au lieu de 70 cm. Cette amélioration est due à un programme algorithmique utilisant abondamment la science de la logique floue et permettant en conséquence un plus grand nombre de manœuvres en marche avant et arrière, cela sans modification ou ajout de capteurs. Cette évolution permet par ailleurs de se garer en épi et de sortir de l’emplacement. La seconde génération du système Park4U® est déjà disponible sur le Touran et le Sharan de Volkswagen, l’Audi A7 et A6, la Seat Alhambra notamment.

Dans la zone extérieure du salon IAA, l’équipementier faisait également la démonstration d’une future génération, le Park4U® Remote, qui représente l’automatisme intégral, sans aucune intervention du conducteur. Le conducteur peut rester à l’intérieur du véhicule, sans toucher aux pédales ni au volant, ou bien quitter la voiture et déclencher la manœuvre à distance depuis son smartphone. Park4U® Remote est en effet synchronisé au smartphone grâce à un logiciel conçu pour les systèmes d’exploitation Apple et Android. La manœuvre peut être déclenchée et stoppée à tout moment. La gestion du déplacement longitudinale est possible avec une voiture équipée d’une transmission automatique à commande by-wire, ainsi que d’un accélérateur électronique et d’un système ESP, ces deux derniers équipements étant aujourd’hui très répandus. La commande de l’extérieur peut s’avérer utile pour garer la voiture dans une zone de stationnement très étroite où il n’est plus possible d’ouvrir les portes. Cette fonction n’est cependant pas encore homologuée pour une utilisation sur un lieu public.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page