30 septembre 2011

Retour à la direction à assistance électrohydraulique sur la BMW M5

Alors que la BMW Série 5 a adopté la direction à assistance électromécanique, la version M5 qui vient d’être présentée au salon de Francfort est revenue à l’assistance électrohydraulique. Par ailleurs, sa crémaillère est à pas variable afin d’accroître la précision en ligne droite et faciliter les manœuvres.

Tout comme le DSC, la caractéristique de puissance du moteur, le programme de commande de la boîte M DKG Drivelogic et la cartographie de l’amortissement piloté variable, la loi de la direction Servotronic M peut être définie séparément. Il est ainsi possible de composer un setup détaillé pour la voiture et de le mettre en mémoire en donnant une impulsion prolongée sur l’une des deux touches M Drive sur le volant multifonction.

La fonction Servotronic, assistance à la direction asservie à la vitesse répondant à une configuration M, offre trois lois disponibles par actionnement d’une touche. En mode «Confort», l’effort à déployer au volant pour faire des créneaux et effectuer d’autres manœuvres à basse vitesse est faible, alors que la précision typique des voitures de la marque aux changements de direction augmente au fur et à mesure que la vitesse s’accroît. En mode «Sport», le conducteur est assuré d’un retour d’information plus prononcé dans toutes les plages de vitesse. Ce feed-back est encore plus net en mode «Sport Plus», qui demande aussi des efforts plus élevés au volant.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page