30 septembre 2011

Michelin partenaire du projet DeltaWing des 24 Heures du Mans

Michelin annonce aujourd'hui qu'il devient le premier partenaire technique majeur du prototype innovant Project 56 DeltaWing, lequel disputera en 2012 la course des 24 Heures du Mans. L’objectif de ce projet est réduire de moitié la consommation de carburant et de pneumatiques de la voiture.

Pour cela le poids, la puissance et la traînée aérodynamique ont été divisés par deux, sans affecter les performances du véhicule. Le prototype DeltaWing est équipé de pneus 10/58- 15 (avant) et 31/62-15 (arrière).

Projet DeltaWing

La DeltaWing est une voiture à quatre roues, configurée comme si elle n’avait que trois points d’appui. Sa partie avant est très étroite et son arrière est large. C’est cette forme inédite qui lui confère une réduction significative de traînée aérodynamique. Cependant, pour un tel châssis innovant, Michelin a été appelé à concevoir des pneus spécifiques. « La Deltawing ouvre d’intéressantes pistes à explorer, déclare Nick Shorrock, directeur de la Division Compétition Michelin. Réduire la consommation d’énergie et la quantité de matériaux utilisés tout en maintenant, voire en améliorant, les performances est une priorité pour les automobilistes du monde entier. Le Project 56 parvient à intégrer des idées inédites dans une auto véritablement révolutionnaire. Nous sommes impatients de découvrir les défis et les opportunités qu’il nous promet », ajoute Nick Shorrock. Durant toute la phase de développement, les ingénieurs de Michelin ont travaillé étroitement avec leurs collègues de DeltaWing pour comprendre et intégrer dans la conception des nouveaux pneus les contraintes imposées par la vitesse, la charge et les sollicitations latérales subies en courbe.

La DeltaWing, dont le design a été confié à Ben Bowlby, l’ancien chef designer de Lola Cars, est fabriquée dans les ateliers de All American Racers, la société de Dan Gurney, légende des courses automobiles, à Santa Ana, en Californie. Les premiers essais sur piste sont attendus en fin d’année.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page