31 octobre 2011

AUTOSAR étend son champ d'application hors du domaine automobile

Le succès international du standard AUTOSAR (AUTomotive Open System ARchitecture) comme technologie clé dans le monde du logiciel pour l’industrie automobile amène le partenariat AUTOSAR à étendre l’usage de ce standard hors du domaine automobile. Les membres dirigeants (Core Partners) ont, pour leur part, déjà signé l’accord relatif à l’usage d’AUTOSAR pour les applications dérivées, c'est-à-dire issues de produits disponibles dans le monde automobile et qui ont déjà fait leur preuve sur le terrain. Après l’approbation de tous les membres du partenariat, les applications dérivées pourront être déployées dans différents secteurs de l’industrie comme les transports ferroviaires, l’agriculture et l’exploitation forestière, le bâtiment, les transports maritimes y compris militaires. Cette extension inclut également les compresseurs, les pompes et les générateurs électriques.

Les domaines de l’avionique et du spatial, du nucléaire, de la chimie et de la pétrochimie, le secteur militaire sont exclus de cette extension du champ d’application d’AUTOSAR tout comme les activités présentant des risques très importants.

Plusieurs membres développent leurs produits pour des secteurs d’industrie plus larges que l’automobile. Jusqu’à présent, le contrat AUTOSAR limitait strictement les licences d’exploitation commerciale au seul domaine automobile. Les calculateurs automobiles (ECUs) peuvent être adaptés facilement à d’autres domaines industriels, cette extension du contrat va permettre d’ouvrir de nouveaux marchés aux produits AUTOSAR.

Haut de page