5 décembre 2011

Lancement des nouveaux moteurs essence 3 cylindres de PSA

L’unité de production des nouveaux moteurs essence 3 cylindres de PSA Peugeot Citroën vient d’être inaugurée sur le site de Trémery. Dans un premier temps, deux moteurs seront produits : les EB 1.0l et 1.2l en version atmosphérique. Ils développent respectivement 50 kW (68 ch) et 60 kW (82 ch) à 5750 tr/mn, ainsi qu’un couple de 95 Nm et 118 Nm à 2750 tr/mn. L’objectif du groupe est de réduire de 25% les émissions de CO2 par rapport aux moteurs actuels équipant la Peugeot 207.

Nouveaux moteurs essence 3 cylindres de PSA

La compacité du moteur EB2 1.2l VTI est identique au moteur Toyota de cylindrée 1.0l de 70 ch. Sa masse est de 64,1 kg, soit une baisse de 21 kg par rapport au moteur TU3, alors que le EB0 1.0l VTi (59,6 kg) gagne 25 kg par rapport au TU1.

Les frottements ont été un des axes d’attention. Le dimensionnement du vilebrequin, le désaxage des cylindres et l’entraînement de la distribution par courroie humide participent à cette réduction. Le revêtement basse friction DLC (Diamond Like Carbon) est utilisé sur les axes de pistons, les segments et les poussoirs pour limiter les frottements. Enfin, la pompe à huile est à débit variable. Les pertes mécaniques ont ainsi été réduites de 30% par rapport à la meilleure référence. Chaque bougie disposera de sa propre bobine. L’injection sera de type indirect multipoint, l’injection directe étant trop onéreuse. Le rapport volumétrique atteindra cependant 11 :1.

Bloc-cylindres aluminium
intégrant de nombreuses fonctions

Le moteur se démarque de la concurrence par sa culasse qui intègre de nombreuses fonctions, notamment le collecteur d’échappement et le boîtier de sortie d’eau. Ceci grâce au procédé de fonderie PMP (Procédé à Modèle Perdu où l’aluminium prend la place de polystyrène dans un moule en sable) réalisé à l’usine de Charleville, une des très rares fonderies au monde qui maîtrise ce procédé.

Ces 3 cylindres équiperont la future Peugeot 208 lancée dans le courant du 1er trimestre 2012. Celle-ci émettra 104 g de CO2/km dans sa version 1.2l VTi 82 ch et 99 g/km dans sa version 1.0l VTi 68 ch. Une version Stop&Start apparaîtra en mars 2013. Dans un deuxième temps, ces moteurs seront produits localement pour les besoins propres, comme en Amérique Latine ou en Chine.

Autres caractéristiques :
  • Matériau Carter moteur : Aluminium sous pression avec chemises insérées à la coulée
  • Embiellage : bielles axe serré à tête brisée
  • Arbre d'équilibrage mono arbre contre-rotatif sur EB2 1.2l VTi
  • Pompe à huile à cylindrée variable régulée en pression
  • Culasse
  • 2 arbres à cames tubulaire composite à calage hydraulique variable en continu
  • 4 soupapes par cylindre


  Yvonnick Gazeau

Haut de page