7 décembre 2011

Des disques de frein qui ne rouillent plus chez GM

Plus de 80% des véhicules sur le sol américain sont exposés à un ou plusieurs facteurs environnementaux facilitant la corrosion des disques de frein, comme les pluies acides, le soleil intense, la neige et la glace, ainsi que le sel sur la chaussée. Une équipe d'experts de General Motors a développé un disque qui ne rouille pas et qui pourrait doubler leur durée de vie.

Disques de frein à traitement FNC

Ce résultat est obtenu en changeant la composition chimique du métal par un procédé qui chauffe les disques à 560 °C pendant une journée dans un four. Les pièces étant dans une atmosphère riche en azote, ces atomes se déposent à la surface du disque pour apporter un durcissement. Ce traitement de surface est connu sous le nom de Ferritic Nitro-Carburizing, ou FNC. Le FNC crée une friction suffisante et maintient les performances de freinage tout en offrant une protection contre la corrosion.

Depuis son introduction en 2008, le traitement FNC a contribué à réduire de 70% les demandes de garantie sur les freins. Dans une étude récente menée par GM, 4 propriétaires de véhicules sur 10 ont mis en avant la corrosion dans les trois premiers des choses désagréables sur leurs voitures. La même étude a placé les composants de frein en tête de liste des préoccupations des clients. En évitant la réparation et le remplacement des disques, le traitement FNC pourrait apporter une économie de plus de 400 $ sur 10 ans à chaque client. La durée de vie moyenne des disques de frein passerait de 40’000 à 80’000 miles.

Ces disques de frein équipent notamment les Buick Lacrosse et Regal ainsi que sur les Chevrolet Malibu, Impala et Volt en Amérique du Nord. Ils devraient être montés sur plus de 80% des véhicules GM du marché américain à partir de l'année modèle 2016.



  Yvonnick Gazeau

Haut de page