28 décembre 2011

Opel commercialise un Diesel avec « twin cooler system »

A partir de janvier 2012, Opel couronnera l’offre Diesel avec un nouveau moteur 2,0 litres CDTI doté d’une turbosuralimentation séquentielle à deux étages. Il développera 143 kW (195 ch) et un couple maxi de 400 Nm, dont 350 Nm dès 1500 tr/min. Les deux turbocompresseurs sont montés en série avec, de façon désormais conventionnelle, un petit turbo haute pression pour les bas régimes et un plus gros basse pression à partir du mi-régime.

Opel 2,0 litres CDTI avec « twin cooler system »

La nouveauté de ce montage se trouve dans la partie refroidissement de la charge. A bas régime, un échangeur de température supplémentaire (intercooler) refroidi par eau est relié exclusivement au petit turbo, veillant à ce que le volume d’air arrive à la chambre de combustion par le chemin le plus court et le plus direct afin de gagner en réactivité. Le volume d’air du plus gros turbocompresseur est refroidi quant à lui par un classique échangeur air-air. Ce concept est appelé chez Opel « twin cooler system ». On se demande quand même pourquoi le constructeur n’a pas aussi doté ce second circuit d’un échangeur air-eau !

Par ailleurs, la technologie baptisée Cleantech par Opel mesure la pression de combustion 130’000 fois par minute par les capteurs montés sur les bougies de préchauffage. Le système d’injection directe Common Rail de troisième génération, qui fonctionne à des pressions atteignant 2000 bars, alimente des injecteurs piézoélectriques capable de réaliser jusqu’à 8 injections par cycle.

La consommation de ce moteur 2.0 CDTI BiTurbo sur l’Opel Insignia sera de 4,9 litres aux 100 kilomètres (129 g/km CO2).

  Yvonnick Gazeau

Haut de page