13 février 2012

Gain de poids de 20% sur les boucliers Mazda grâce à une nouvelle résine

En collaboration avec la société Japan Polypropylene Corporation, Mazda a développé une résine qui offre un gain de poids significatif. Les pièces réalisées dans ce nouveau matériau sont de même résistance mais plus minces que celles faisant appel à une résine classique, d’où une nette réduction de la quantité de matière nécessaire à leur fabrication. Elle sera dans un premier temps utilisée pour la fabrication des boucliers avant et arrière pour une réduction du poids de 20 % environ.

Gain de poids de 20% sur les boucliers Mazda

Dans le cadre du processus de production des boucliers, cette moindre épaisseur de matériau a également permis de raccourcir le temps de refroidissement lors de la phase de moulage, sans compter qu’il a été possible d’optimiser la fluidité de la résine en faisant appel aux techniques de fabrication assistée par ordinateur. Ainsi, le temps de moulage des boucliers, qui était jusqu’alors de 60 secondes, a pu être divisé par deux, ce qui s'est traduit par une importante réduction de la quantité d’énergie consommée au cours du processus de production.

Mazda a associé deux éléments aux propriétés différentes contenus dans le polypropylène et le caoutchouc - les deux composants de la résine – et réussi à les répartir dans une structure à double couche adaptée aux fonctions requises de la surface et de la partie intérieure du bouclier. Le film de peinture adhère ainsi à la surface du bouclier et la rigidité et l’absorption des chocs sont assurées par sa section intérieure.

Mazda prévoit de monter ces boucliers ultralégers sur son tout nouveau CX-5 qui sera commercialisé au printemps, ainsi que sur d’autres futurs modèles.

Haut de page