27 février 2012

La Nissan Leaf, voiture exclusivement électrique à grand volume de production


Lancée au Japon et aux Etats-Unis en 2010, la Nissan Leaf, voiture à propulsion électrique, a aujourd’hui atteint le seuil des 25'000 ventes. Depuis septembre 2011, elle est désormais disponible en Europe et vient compléter les quelques offres actuelles, de nombreux nouveaux modèles étant attendus à partir de 2013.

La Nissan Leaf est la première voiture électrique à grand volume de production exclusivement conçue pour la propulsion électrique. L’implantation de la chaîne cinématique ne souffre, en conséquence, d’aucun compromis en termes de répartition de volume et de masse : moteur et électronique de puissance dans le compartiment avant et batteries sous les sièges. Elle peut ainsi disposer de 5 places assises et d’un coffre de 330 litres avec banquette rabattable. Il est par contre dommage que le chargeur de batterie forme une traverse derrière la banquette et nuit à la modularité.

Son autonomie, selon le cycle européen NEDC, est de 175 km mais peut évidemment être divisée par deux avec l'utilisation du chauffage et en roulant à vitesse élevée. Afin de répondre à l’anxiété que peut engendrer cette limitation, le constructeur propose des assistances à plusieurs niveaux dont un système multimédia très riche. Sur plusieurs écrans, il est possible de visualiser sur une carte le rayon d’action, de localiser les bornes de recharge simples ou rapides et leur disponibilité, d'informer de l’autonomie selon le style de conduite des derniers kilomètres et d'afficher la consommation du système de chauffage/climatisation et des autres accessoires. En fin d’autonomie, le véhicule passe en mode dégradé qui optimise les consommations, puis en mode « Tortue » limitant la vitesse à 5 km/h. Pour 300 €, un petit panneau solaire à l’arrière du toit apporte une recharge lente de la batterie 12 volts alimentant les accessoires. Par ailleurs, Nissan France propose une assistance « panne sèche » la première année, qui prend en charge les frais de remorquage jusqu’à un point de recharge.

La Leaf est propulsée par un moteur synchrone de 80 kW (109 ch) délivrant un couple constant de 280 Nm de 0 à 2730 tr/min. Il permet d’atteindre 145 km/h et de passer de 0 à 100 km/h en 11,9 s. Le Cx est de 0,29, une valeur plutôt moyenne pour ce type de voiture pourvue d'entrées d’air réduites sur la face avant (faible besoin en refroidissement) et d'appendices aérodynamiques (carénage complet du soubassement, large déflecteur arrière ou phares déviant les flux d’air entre les parties hautes et basses des rétroviseurs). La capacité de sa batterie lithium-ion à 48 cellules prismatiques est de 24 kWh. La batterie est garantie 5 ans et Nissan assure que sa capacité est encore de 80% après 5 ans et de 70% après 10 ans.

La prise en main est plus simple que pour une voiture thermique : contact, joystick en position D et la Leaf avance dès que le frein est relâché. Les réglages sont ciblés « confort » : arrivée très progressive du couple, suspension souple et direction électromécanique très assistée. La technologie du circuit de freinage est conventionnelle, avec une pompe électrique à dépression pour générer l'énergie d’assistance. L’émetteur manque de progressivité, deux niveaux d’efforts étant ressentis à l’enfoncement de la pédale, mais le système rassure par la puissance disponible. Lorsque le mode de conduite est passé de Drive à Eco, la réponse de l’accélérateur passe d'une linéarité, entre son enfoncement et l’arrivée du couple, à une courbe qui retarde fortement la demande de puissance. La récupération d’énergie est également plus élevée, mais le ralentissement reste nettement plus faible qu’avec d’autres voitures électriques, notamment des prototypes du groupe BMW. Nous pouvons aussi constater sur l’écran que le chauffage consomme environ 1,2 kW (température 9°C) et que les feux de croisement sont peu impactants.

Une trappe à l’avant cache les deux connecteurs de recharge. Le premier est utilisé pour la recharge rapide (80% de charge en 30 min) et le second pour la charge lente : 100% en moins de 12 heures sur une prise secteur courante à 16 ampères. Un kit Home box qui permet une recharge totale en 8 heures est également disponible pour les particuliers.

Il est évident qu’une grande attention a été portée au silence de fonctionnement global en raison du faible niveau sonore du moteur. Aucun bruit de grincement de caisse ou de tableau de bord n’est perçu et des isolations phoniques limitent la propagation des émissions sonores des pneus ou d'accessoires tels que le moteur d’essuie-glace. En résumé, elle ne distille pas de plaisir de conduite, mais un plaisir à se déplacer dans le confort et le silence.

La Nissan Leaf est disponible en France pour 30'990 € ttc (bonus gouvernemental de 5000 € déduit). Il est également possible de la louer pour 399 € ttc par mois pendant 3 ans. En outre, 4 Nissan Leaf sont proposées à la location dans 4 agences Europcar à un tarif de 105 euros TTC la journée et de 310 euros TTC (soit 62 euros/jour) les 5 jours. 14 concessionnaires sont habilités à la distribuer et à l’entretenir pour le moment, mais l’ensemble du réseau français devrait avoir cette capacité à partir d’avril prochain.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page