28 mars 2012

PSA Peugeot Citroën, premier déposant français de brevets en 2011

Le palmarès publié hier par l’Institut National de la Propriété Industrielle (INPI), montre que PSA Peugeot Citroën a été une nouvelle fois le premier déposant de brevets avec 1237 brevets publiés en France en 2011.

La dépollution en prévision des normes Euro 6 et toutes les technologies contribuant à limiter les émissions de CO2 ont été particulièrement ciblées. Par exemple, sur le moteur essence 3 cylindres EB lancé sur la nouvelle Peugeot 208, 52 brevets ont été déposés, dont 17 dans le cadre du développement de la culasse particulièrement étudiée pour réduire significativement l’encombrement moteur et contribuer ainsi à l’allègement de la Peugeot 208, permettant un niveau d’émissions de CO2 de seulement 99 g/km en version 1.0l. La technologie HYbrid4 des Peugeot 3008, 508 RXH, et Citroën DS5 - a fait l’objet de 300 brevets déposés, pour garantir la protection de cette chaine de traction full hybride associant les performances du moteur diesel HDI à l’efficacité de la propulsion électrique.

En matière de sécurité, les brevets ont supporté la nouvelle version AFIL, alerte de franchissement involontaire de ligne, qui utilise une caméra à la place des 6 capteurs infrarouges, les feux de route automatiques proposée sur la Citroën DS5 et le contrôle de traction amélioré Snow Motion.

Les premiers déposants restent les entreprises du secteur automobile et les organismes de recherche progressent dans le classement de l’INPI. Ainsi, le groupe Safran arrive en deuxième position et le Commissariat à l’Énergie Atomique (CEA) occupe la troisième place. Les vingt premiers déposants de brevets ont déposé plus de 38% des brevets publiés en 2011. Les plus importantes baisses sont réalisées par le groupe Renault (-56.4%) et le groupe Saint Gobain (-21.9%) alors que des entreprises phares comme Robert Bosch, Air Liquide et STMicroélectronics ont réalisé une très forte augmentation, (respectivement de 57.4%, 44.8% et 39.7%).

Classement :
  • 1 PSA PEUGEOT CITROEN* 1 237
  • 2 GROUPE SAFRAN* 573
  • 3 COMMISSARIAT A L'ENERGIE ATOMIQUE ET AUX ENERGIES ALTERNATIVES** 545
  • 4 GROUPE L'OREAL SA* 482
  • 5 EADS (incluant Airbus)* 405
  • 6 CNRS 383
  • 7 THALES* 341
  • 8 GROUPE VALEO* 320
  • 9 ROBERT BOSCH* 277
  • 10 GROUPE RENAULT* 245
  • 11 IFP ENERGIES NOUVELLES* 193
  • 12 MICHELIN* 182
  • 13 GROUPE STMICROELECTRONICS* 169
  • 14 AIR LIQUIDE* 168
  • 15 GROUPE SAINT GOBAIN* 132
  • 16 GROUPE ARKEMA* 112
  • 17 ALCATEL LUCENT* 111
  • 18 GROUPE TOTAL* 100
  • 19 SCHNEIDER ELECTRIC* 98
  • 20 GROUPE FRANCE TELECOM* 84
NB : Les brevets publiés en 2011 ont été déposés entre le 1er juillet 2009 et le 30 juin 2010. Les astérisques signifient que soit les dépôts de brevets ont été effectués au nom de plusieurs entités dont les données ont été agrégées par l'INPI sur la foi des déclarations des déposants, soit tous les brevets ont été déposés au seul nom de la tête de groupe ou que le groupe est consolidé

  Yvonnick Gazeau

Haut de page