18 avril 2012

Nouvelle technique de production de soupapes creuses par Eaton

L'équipementier industriel diversifié Eaton Corporation annonce qu'il va augmenter significativement ses capacités de production de soupapes creuses à Nordhausen, en Allemagne, pour répondre à une demande grandissante pour cette technologie.

« Dans les moteurs actuels plus petits mais plus puissants les composants tels que les soupapes d'admission et d'échappement sont sollicités plus ardemment. », commente Carlo Ghirardo, Vice-Président et General Manager, Eaton Global Valvetrain Business. « Nous devons faire face à des charges thermiques et mécaniques plus élevées. En conséquence, nos clients ont récemment augmenté leur demande concernant nos soupapes refroidies au sodium. »

Le procédé le plus répandu pour la conception de soupapes creuses est appelé tube à tube. La tête et la tige des soupapes sont percées séparément avant d'être soudées par friction l'une à l'autre. Le procédé de fabrication d'Eaton permet de creuser une cavité depuis le dessus de la tête de soupape et de la boucher par une soudure au laser après insertion de sodium. Ce procédé permet d'obtenir une cavité plus longue et plus uniforme qui permet d'améliorer les performances de refroidissement interne des soupapes creuses en augmentant la masse de sodium présente. La nouvelle conception des soupapes n'est pas limitée par la taille ou le diamètre de tige. Elle permet d'obtenir une réduction de poids pouvant atteindre 25% et une diminution jusqu'à 70°C de la température des soupapes en fonctionnement, permettant ainsi l'utilisation de matériaux standards pour leur fabrication.

En avril 2012, de nouvelles machines seront installées dans l'usine de production de Nordhausen, permettant au site de quasi-doubler ses capacités annuelles en matière de soupapes refroidies au sodium. La majorité de ces machines de production a été conçue et fabriquée par l’équipementier lui-même dans l'usine de Bosconero, Italie. En complément, des machines de perçage rapides, permettant un temps de cycle très court, sont en train d'être installées à Nordhausen.

Haut de page