14 mai 2012

Siège en thermoplastique laminé renforcé sur l’Opel Astra OPC

L’Opel Astra OPC, le nouveau coupé compact d’Opel présenté au salon de Genève début mars 2012, est équipé de sièges baquets en thermoplastique laminé renforcé par fibres de verre continues (feuille organique thermoformée). Il s'agit du premier siège baquet automobile au monde basé sur cette technologie à être fabriqué pour un véhicule de série. Les matières plastiques utilisées sont des spécialités polyamides de la gamme Ultramid® de BASF. Le siège baquet est 45 % plus léger que son prédécesseur.

En raison de la robustesse de la coque de l’armature, son épaisseur se situe entre 1 et 2 millimètres. En conséquence, le conducteur et le passager avant sont installés de manière plus sportive : la position d’assise est située 17 mm plus bas que dans l’Astra GTC, et 40 mm plus bas que dans l’Astra 5 portes. Les nouveaux sièges peuvent adopter jusqu’à 18 réglages différents et des coussins à réglage pneumatique dans les flancs adaptent le siège à la morphologie de la personne assise et assurent un grand maintien latéral.

Les thermoplastiques laminés renforcés par fibres continues, sont également appelés composites. Il s'agit d'armatures imprégnées de matière plastique, puis laminées par pultrusion. Elles sont utilisées pour renforcer les pièces en plastique qui doivent être à la fois ultra légères et conserver leurs propriétés. BASF a mis au point deux grades Ultramid pour le siège baquet de l'Opel Astra OPC : un grade non renforcé faisant office d'armature dans laquelle est intégré le tissu en fibre de verre ; un second grade renforcé à l’aide de fibres de verre courtes et utilisé comme matériau de surmoulage pour réaliser les nervures et arêtes présentes dans la pièce. Cette opération fait appel à un procédé classique de moulage par injection. Grâce à la résistance élevée du laminé, les épaisseurs de paroi peuvent être considérablement amincies pour procurer un allègement important du poids des sièges baquets.

Haut de page