9 juillet 2012

Evolutions sur les technologies de chauffage et de climatisation Eaton

L’équipementier industriel diversifié Eaton Corporation apporte cette année deux évolutions sur le marché européen des technologies de chauffage et de climatisation. La nouvelle génération d’IHX, le FIT (Formed Inner Tube), est conçue pour gérer le nouveau fluide frigorigène 1234yf.

En 2007, Eaton avait lancé une première génération d’IHX (Coolaxial) dans une production de grande série, proposant ainsi des circuits de climatisation 10% plus efficace. Dans l’IHX, deux lignes de climatisation fonctionnent en sens inverse l’une de l’autre, échangeant la chaleur entre tube interne et tube externe. De cette façon, la ligne froide en amont du compresseur refroidit encore davantage le liquide chaud en aval du condenseur ce qui augmente l’efficacité du refroidissement.

Pour la nouvelle génération d’IHX – le FIT – Eaton a optimisé le tube interne. Grâce à une technique de production spéciale, une spirale est formée le long du tube externe pour que le fluide frigorigène soit soumis à des turbulences. Cela optimise les échanges de chaleurs et évite un processus d’extrusion normalement nécessaire pour augmenter la surface du tube. La nécessité d’usiner disparait également de l’équation, ainsi que les frais associés à cette opération. En outre, par rapport aux générations précédentes, Eaton a réduit le nombre de pièces ce qui améliore l’intégration du système pour les constructeurs. En effet, le FIT n’a plus besoin d’un connecteur spécifique pour le raccordement au système de climatisation. Eaton débutera la production en série du FIT cette année pour un constructeur européen majeur.

La seconde évolution se situe dans le domaine des raccords. Les raccords entre tubes et flexibles engendrent habituellement des contraintes de sections. Dans un système de climatisation, ces différences de sections réduisent l’efficacité énergétique, particulièrement au niveau de l’aspiration du fluide frigorigène en amont du compresseur. Eaton a par conséquent développé un raccord alternatif qui élargit le tube et le fixe au manchon du flexible à l’aide d’un joint torique. Optimisé pour une perte de charge minimale, ce raccord élimine les problématiques liées aux sections et améliore la consommation d’énergie du système de climatisation jusqu’à 3,5%.

Haut de page