18 octobre 2012

Le système de contrôle intégré du freinage IBC de TRW

Le système de contrôle intégré de freinage (IBC - Integrated Brake Control) de TRW représente un saut technologique dans le domaine de la commande du freinage. L'IBC remplace, en une unité intégrée unique, le système de contrôle électronique de stabilité (ESC), l’amplificateur à dépression ainsi que les câbles, les capteurs, les commutateurs, les contrôleurs électroniques et la pompe à vide quand celle-ci est nécessaire.

Le système de contrôle intégré du freinage IBC de TRW

Le servofrein électrique fonctionne en total Brake-by-Wire, les 2 pistons du maître-cylindre n’étant pas poussés par la pédale mais uniquement par un moteur électrique. Chaque micro déplacement de la pédale est mesuré et a une conséquence sur la position des pistons. Un simulateur programmable permet de donner au conducteur un effort proportionnel à l’enfoncement de la pédale.

Le dispositif a également réduit le nombre d’électrovannes – 8 au lieu des 12 habituels dans un bloc ESC – grâce au contrôle de la pression dans les étriers par le système très innovant appelé « Multiplex ». Ce contrôle est assuré directement par le moteur qui est capable de réduire ou d’augmenter la pression par ses micros mouvements individuellement par étrier. L'IBC permet également une diminution considérable du volume et du poids par rapport aux systèmes ESC actuels, avec un poids tout juste inférieur à 4 kg, contre 7 kg pour l'ensemble des composants habituels.

Bien sûr, en cas de défaillance du système, la pédale peut pousser directement les pistons du maître-cylindre pour générer la pression dans les étriers. Il permettrait même de délivrer une puissance de freinage de 0,6 g, au lieu des 0,3 g réglementaires.

Schéma du freinage IBC de TRW

Josef Pickenhahn, vice-président technologie du freinage, commente : « Le système offre d'excellentes performances de freinage qui feront une grande différence, par exemple, s'il est associé aux futurs systèmes d'aide à la conduite, comme les radars et les caméras, pour permettre des fonctionnalités telles que le freinage automatique d'urgence (AEB). Avec l'importance croissante de ces fonctions, surtout avec des exigences plus strictes pour l'obtention des 5 étoiles de l'Euro NCAP et des « Top Safety Picks » aux États-Unis, nous pensons que notre IBC sera la solution de freinage de choix pour le futur. »

Le système ICB (Integrated Brake Control) est prévu entrer en production en 2016. Il nécessite une nouvelle architecture de freinage pour le véhicule car son encombrement est moindre et différent, ce qui suppose un montage série de cet équipement. Le poids est également inférieur. Selon Manfred Meyer, directeur technique des systèmes de frein de TRW : « L’IBC est plus onéreux qu’un bloc ESP actuel, sauf si le véhicule demande des prestations de freinage d’urgence autonome et de découplage pour la récupération de l’énergie cinétique ».

L’IBC est présenté plus en détail dans notre dossier Les systèmes de freinage régénératif des voitures hybrides et électriques.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page