26 octobre 2012

Nissan va commercialiser dans un an la première direction by-wire sur une voiture de grande série

La direction « by-wire » est dépourvue de lien mécanique entre le volant et l’actionneur commandant le braquage des roues (usuellement la crémaillère).

Steer-by-wire de Nissan

Le système contrôle et isole ainsi le véhicule des perturbations inutiles générées par l'état de la chaussée pour ne communiquer au conducteur que les sensations nécessaires à la conduite. Par exemple, sur un sol présentant de petites inégalités, le conducteur n'a plus besoin de s'agripper à son volant et d'effectuer de légères corrections de trajectoire, ce qui lui facilite le parcours.

Le constructeur a également développé un système de stabilité en ligne droite qui optimise le centrage du véhicule au centre de la voie, une fonction qui est une autre première mondiale. La stabilité du véhicule est améliorée en procédant à de légères corrections de braquage des roues si nécessaires pour que le véhicule maintienne précisément sa trajectoire et poursuive comme prévu sa progression dans son couloir de circulation. Si le véhicule fait un écart par suite de revêtement dégradé ou de vent latéral, le système intervient pour atténuer les effets induits en réduisant les impulsions de braquage que le conducteur doit envoyer.

A l'aide d'une caméra implantée au-dessus du rétroviseur intérieur, le système analyse le positionnement de la chaussée en amont, reconnaît la direction de la voie et détecte tout changement de cap du véhicule. Il transmet ensuite ces données aux multiples calculateurs. En cas d'écart de trajectoire, le système intervient pour réduire ce déport en contrôlant les forces opposées à l'angle de roue. La diminution de la fréquence des petites corrections au volant, cause de fatigue sur les longs trajets, devrait faciliter la conduite.

La fiabilité de cette technologie de direction de prochaine génération repose sur de multiples unités de gestion électroniques (ECU). En cas de dysfonctionnement de l'un de ces calculateurs, un autre ECU prend instantanément le contrôle et, dans les cas extrêmes (rupture d'alimentation électrique par exemple), un embrayage de secours, placé dans la colonne, assure le recouplage mécanique entre le volant et la crémaillère afin de ne pas immobiliser le véhicule.

Probablement encore plus étonnant, Cette direction « by-wire » équipera d'ici à un an certains modèles de la gamme Infiniti actuelle.



  Yvonnick Gazeau

Haut de page