22 novembre 2012

La société française SP3H obtient la 2ème place du CleanTech Open Global Ideas Competition

Le CleanTech Open organise chaque année une des plus importantes compétitions d'innovations et de technologies propres dans le monde. Il a pour but de trouver, de financer et d'encourager les meilleures éco-entreprises mondiales. Le Cleantech Open France a été fondé en 2010 par ECOSYS Group en partenariat avec les Journées de l'Entrepreneur et le réseau international Cleantech Open. Il est soutenu aujourd'hui par EDF, l'Ademe, CDC Entreprises, Oséo, Régus, Alma et UBI France.

Le CleanTech Open Global Ideas Competition 2012 a rassemblé 120 start-ups cleantech prometteuses sur 3000, réunissant les nouveaux entrepreneurs cleantech internationaux, la communauté financière et cleantech, les partenaires d'entreprises et des dirigeants d'entreprises partageant la même vision.

La société française SP3H vient d’obtenir la 2ème place du CleanTech Open Global Ideas Competition au CleanTech Open Global Forum : la Septième Edition du Annual Academy Awards de CleanTech en Californie. SP3H a été créée en août 2005 par Alain Lunati. La société est basée à Aix-en-Provence. Leader dans le domaine du Profiling des carburants, avec plus de 20 ans d'expérience dans le domaine du raffinage, l'équipe SP3H a développé un capteur optique miniaturisé permettant de mesurer la qualité du carburant, de réduire les émissions de CO2, la consommation de carburant, les émissions polluantes et d'améliorer la fiabilité et les performances du moteur.

Cette équipe , formée de spécialistes en chimie des carburants, en optique et en optimisation moteurs, a obtenu le label FCPI de la part d'OSEO. Elle dispose aussi du statut de Jeune Entreprise Innovante (JEI) et bénéficie du CIR (Crédit Impôt Recherche) depuis sa création avec près de 80% de R&D.

Haut de page