27 novembre 2012

Nouvelle Mercedes Classe S, la première voiture sans ampoules à incandescence

En généralisant l’utilisation des diodes électroluminescentes (LED), la nouvelle Mercedes Classe S, dont la présentation est prévue pour l’année prochaine, sera le premier véhicule à ne comporter aucune ampoule à incandescence dès la version de série. La fonctionnalité de variation du niveau d’intensité constitue également une première mondiale. L’intensité des feux stop est réduite de nuit ou aux feux rouges pour ne pas gêner les automobilistes qui suivent le véhicule.

Plus de 190 LED assureront ainsi l’éclairage de la chaussée, du véhicule, de l’habitacle et du coffre à bagages. Pour une même intensité d’éclairage, les nouveaux feux de croisement à LED se contentent de 34 W et affichent ainsi une efficacité énergétique bien supérieure à celle des feux de croisement à halogène (120 W) ou des projecteurs au xénon (84 W, respectivement par véhicule). Les économies de carburant et la réduction des émissions de CO2 peuvent se chiffrer respectivement à 0,05 litre ou 2,1 grammes par kilomètre. L’amélioration de l’efficacité énergétique est principalement liée à l’utilisation de nouvelles diodes LED monopuces performantes et d’un nouveau module de projection intégré au phare qui réfléchit et renvoie les faisceaux de lumière déviés.

La nouvelle Mercedes Classe S sera également équipée de phares longue portée qui peuvent rester allumés en permanence grâce à l’assistant de feux de route PLUS qui occulte la partie du cône de lumière dans laquelle ont été détectés des usagers de la route. Le système détecte également d’éventuels effets d’auto-éblouissement liés à l’utilisation intensive des phares et à la réflexion des panneaux de circulation situés en bordure de route.

Ce véhicule « vitrine technologique » est également équipé d’optiques arrière intégrant une fonction de régulation d’éclairage sur plusieurs niveaux. Ainsi, l’intensité des feux stop et des clignotants varient en fonction des conditions de marche et de la clarté environnante (jour/nuit). Si, par exemple, le conducteur de la Mercedes est arrêté à un feu rouge et maintient le pied sur la pédale de frein, la luminosité du feu stop est automatiquement réduite afin de ne pas éblouir l’automobiliste immobilisé juste derrière. La lumière est diffusée sur une largeur plus importante afin d’éviter qu’elle ne s’assombrisse trop et de manière à ce qu’elle réponde bien aux exigences légales.

Haut de page