22 mars 2013

Projets d’un générateur thermo électrique par le Pôle iD4CAR

Trois projets labellisés par le Pôle iD4CAR viennent d’obtenir un financement au terme du 15ème appel à projets du fond unique interministériel - FUI 15. Le Pôle iD4CAR gère maintenant 53 projets soutenus par les financements publics (ANR, FUI, OSEO, collectivités territoriales...), pour un montant global de près de 173 M€.

RENOTER 2 fait suite au projet RENOTER (FUI 6). Son objectif est de développer un GTE (Générateur Thermo Electrique) multi-tensions à électronique intégrée et à faible inertie thermique générant 15 W électriques par g/s de débit de gaz d’échappement. Ce générateur sera utilisable sur véhicules essence hybrides et adaptable à la fonction EGR des véhicules industriels. Ainsi, ce projet permettra :
  • la réduction de la consommation d’un véhicule essence électrifié de 3 % dès 2018,
  • l’établissement d’un leadership technologique mondial dans l’application de la thermoélectricité au véhicule essence
  • et le développement d’un Générateur Thermo-Electrique original, efficace, léger et sans présence de terres rares (utilisation de Mg2Si).

Générateur thermo électrique

La principale retombée attendue est la mise en en place d’une nouvelle filière industrielle pouvant démarrer la production dès 2018 et générant 200 nouveaux emplois pour 2020. Le projet est porté par la société VALEO (site de Laval) (53) et les partenaires sont : VALEO (53 et 78) ; RENAULT REGIENOV (78) ; RENAULT TRUCKS (69) ; Arelis (76) ; Hot Block On Board HBOB (38) ; Sherpa Engineering (92) ; CEA-LITEN (38) ; CNRS-IJL (Institut Jean Lamour) (54).

Le projet DYNAFIB vise l’allègement des systèmes antivibratoires automobiles dans la perspective de la règlementation CAFE 2020 (moins de 95 gr/CO2 par km parcouru). L'ambition est de développer des technologies composites thermoplastiques grandes séries aux applications structurelles. L’ensemble de la chaîne de valeur de ces technologies est présente pour définir les procédés de mise en forme et de moulage ainsi que les méthodes numériques de dimensionnement produit/procédé associées. Ce projet aspire à développer un écosystème industriel régional permettant la création d’un chiffre d’affaire de 5 à 10 M€ par an et la croissance des PME à horizon 2017. Le projet est porté par la société Cooper Standard (35) et les partenaires sont : Coriolis Composites (56) ; 3MO Performances (53) ; LIMATB (56) ; CEMCAT (53) ; ESTACA (53).

Enfin, GREENFEED, porté par la société BeNomad (06), a pour ambition de créer une filière industrielle de production de solutions d'interface adressant le marché français et européen des opérateurs et des équipementiers pour faciliter le développement des services d’électromobilité de toutes natures.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page