6 mai 2013

Catalyseur 4 voies développé par BASF

Les moteurs à essence à injection directe pourront être confrontés à un niveau de rejet de particules supérieur à la limite imposée par la future norme Euro 6b qui entrera en vigueur en 2014 et, encore plus probablement, par l’Euro 6c prévu pour 2017. Outre le travail sur la combustion, la solution connue aujourd’hui est le catalyseur 3 voies combiné à un filtre à particules passif. En cas de mélange pauvre, un piège NOx doit aussi être ajouté, ce qui fait 3 modules à placer sur la ligne d’échappement.

BASF a présenté un catalyseur 4 voies pour moteurs à essence lors du récent Symposium international de Vienne. Ce dispositif FWC (Four-Way Conversion catalyst) peut ainsi traiter les monoxydes de carbone (CO), les hydrocarbures imbrûlés (HC), les oxydes d’azote (NOx) et, nouveauté, les particules dans la même enveloppe.

Haut de page