6 mai 2013

Volkswagen présente sa feuille de route des systèmes de propulsion au Motor Symposium de Vienne

Au Symposium international des moteurs de Vienne, le groupe Volkswagen a présenté quelques orientations concernant ses futures technologies de propulsion. Martin Winterkorn, Président du conseil d'administration, a avancé que le rendement des moteurs TDI et TSI vont encore gagner 15% d’ici 2020, notamment par l’amélioration des processus de combustion, l’emploi de la construction allégée, la réduction des frottements et l’optimisation de la gestion thermique. Il a également indiqué que le constructeur estime que le GPL et le gaz naturel possèdent un potentiel à exploiter et que l’électrification des systèmes de propulsion devrait gagner tous les segments de véhicule.

A moyen terme, Martin Winterkorn a annoncé que le premier choix de propulsion alternative sera la technologie hybride rechargeable. Elle permettra un roulage de 50 km en traction électrique et les longs parcours pourront être réalisés avec l’aide d’un moteur thermique. Le groupe Volkswagen produira bientôt des hybrides rechargeables, comme la Porsche Panamera et l’Audi A3 e-tron, qui seront ensuite suivis par d’autres modèles tels que les VW Passat, Audi A6 et Porsche Cayenne.

Volkswagen a également présenté à ce Symposium la future génération de moteurs Diesel modulaires. Ces Diesel hautes performances délivreront une puissance au litre de 100 kW. Ils seront dotés d’une distribution variable, combinés avec un « e-booster » innovant et la pression de leur système d’injection atteindra 3000 bars !

Le constructeur qui a démocratisé la boîte de vitesses à double embrayage a également annoncé mettre sur la route une version à 10 rapports. Cette tendance, née récemment sur les transmissions automatiques, permet d’accroître l’ouverture afin d’utiliser le moteur thermique dans ses zones de meilleur rendement et de développer le downspeeding.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page