6 mai 2013

Aérodynamique active avant/arrière sur la Porsche 911 Turbo

Porsche a présenté la nouvelle génération de 911 Turbo et Turbo S. Une de ses innovations est le PAA (Porsche active aerodynamics), un système aérodynamique actif qui comprend un spoiler avant et un aileron arrière à profil variable. Le spoiler avant est une lame qui se déploie en trois segments en bas de face avant grâce à une commande pneumatique. L’aileron arrière télescopique est réglable également en trois positions.

Spoiler avant déployé au maximum

Le conducteur peut ainsi choisir d’adapter l’aérodynamisme de sa 911 Turbo pour une plus faible résistance à l’avancement (‘speed position’) ou pour une meilleure dynamique de conduite (‘performance position’). La position Performance descend entièrement tous les segments du spoiler avant, augmentant ainsi la déportance sur l’essieu avant. L’aileron arrière est lui aussi déployé au maximum avec un angle d’attaque optimal pour augmenter l’appui sur l’essieu arrière. L’efficacité dynamique ainsi améliorée est valorisée par un temps au tour sur la boucle Nord du circuit du Nürburgring réduit de près de 2 secondes rien que par cette optimisation aérodynamique.

Les quatre roues sont motrices, mais aussi directrices. Ce système comporte deux actionneurs électromécaniques qui remplacent, à droite et à gauche de l’essieu arrière, les traditionnels bras oscillants. L’angle de direction des roues arrière peut varier jusqu’à 2,8° en fonction de la vitesse. Dans les virages pris à des vitesses inférieures à 50 km/h, le système braque les roues arrière dans la direction opposée aux roues avant, soit l’équivalent à une réduction de l’empattement de 250 mm. Au-dessus de 80 km/h, le système braque les roues arrière dans le même sens que les roues avant, ce qui équivaut cette fois-ci à un allongement virtuel de l’empattement de 500 mm. En outre l’amélioration de la stabilité, la force latérale générée par le coup de volant donné par le conducteur se transmet plus rapidement à l’essieu arrière. Les apports techniques de ce concept sont expliqués dans notre brève tech Renault Active Drive.

La Porsche 911 Turbo est propulsée par un 6 cylindres 3,8 litres suralimenté avec injection directe d’essence. Il délivre 383 kW (520 ch) sur la 911 Turbo, et 412 kW (560 ch) sur la Turbo S. Porsche est le seul constructeur à associer double turbo à géométrie variable et moteur à essence. La boîte de vitesses à double embrayage à 7 rapports (PDK) dispose des fonctions d’arrêt et de redémarrage automatique du moteur (start-stop) en phase de ralentissement avant un arrêt par inertie ainsi qu’en mode croisière.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page