24 mai 2013

Autoliv propose des fonctions ADAS et de châssis avec la stéréovision

A part la future Mercedes Classe S et quelques modèles Subaru (voir La vision stéréo), la majorité des caméras placées derrière le pare-brise sont de type monovision. Cette technologie permet de donner suffisamment d’information au logiciel de traitement d’images pour assurer la reconnaissance des panneaux, la détection des voies ou la détection des éclairages des autres véhicules.

L’équipementier suédois Autoliv proposera aux constructeurs à partir de 2015 une caméra à vision stéréo. L’estimation de la distance procurée par ces deux capteurs permettra de proposer de nouvelles fonctions ADAS supplémentaires sans ajout d’autres capteurs tels qu’un radar ou un Lidar. Il sera ainsi possible de doter la voiture du freinage autonome d’urgence (AEB), de la détection des piétons, du régulateur de vitesse adaptatif ou de l’assistance à la conduite dans un bouchon. Une fonction assez nouvelle apparaît également : la mesure de l’état de la chaussée afin de préparer la suspension adaptative à passer dans un nid de poule ou sur une bosse importante.

La caméra offre une vision sur un angle de 50° et jusqu’à 120 mètres, ce qui devrait limiter la vitesse maxi opérationnelle de certaines fonctions.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page