29 mai 2013

Prêt de la BEI au Groupe Renault pour le développement de véhicules plus écologiques

La Banque européenne d’investissement (BEI) annonce qu’elle vient d’accorder un prêt de 400 millions d’euros au Groupe Renault afin de contribuer à la recherche et au développement d’une nouvelle génération de véhicules écologiques et financièrement accessibles, un projet d’envergure en termes technologiques et environnementaux.

Le partenariat financier a été conclu, ce lundi 27 mai 2013, au siège du groupe Renault à Boulogne-Billancourt (France), en présence de Philippe de Fontaine Vive, Vice-Président de la BEI, et Dominique Thormann, Directeur Financier du Groupe Renault.

Ce financement se concrétisera pour le Groupe par le développement d’une nouvelle génération de véhicules écologiques, performants et financièrement accessibles, via le déploiement de plateformes automobiles légères et innovantes, de véhicules à motopropulsion de nouvelle génération et d’un nouveau petit véhicule urbain à plateforme de rupture.
  • Programme d’allégement de véhicules: ce programme vise à proposer et à valider, via des plateformes virtuelles et des prototypes, un programme intégré d’allègement drastique des véhicules et d’optimisation aérodynamique, en vue de son application future aux véhicules. Il est axé sur la mise en œuvre de solutions innovantes conduisant à de réelles ruptures technologiques.
  • Groupe motopropulseur de nouvelle génération. Il s’agit de développer un concept de motopropulsion de nouvelle génération, dans la perspective d’une application commerciale future. Le programme de recherche visera également la mise en place de nouvelles solutions industrielles pour la fabrication de ce groupe motopropulseur.
  • Nouveau petit véhicule urbain à plateforme de rupture. Compacte, modulable et accessible, cette future petite citadine de Renault, qui remplacera la Twingo actuelle, affichera un taux d'émission de CO2 très compétitif.
«Les technologies de pointe sont un fer de lance pour l’avenir en terme de développement durable et de compétitivité» a souligné Philippe de Fontaine Vive, Vice-Président de la BEI lors de cette signature. «Par notre soutien à l’innovation, nous préparons l'avenir de l’industrie automobile européenne. Et les premiers bénéficiaires seront les citoyens dans leur vie quotidienne. »

Ce financement s’inscrit dans la continuité du partenariat de qualité qui s’est instauré entre la BEI et le Groupe Renault, portant à ce jour avec ce prêt à près de 1 milliard d’euros, le montant des financements accordés depuis 2009 par la BEI aux projets innovants du groupe Renault.

Ce financement témoigne également de l’engagement concret de la Banque en faveur de l’innovation. Consciente de l'enjeu stratégique que revêt ce secteur pour la compétitivité et la création d’emploi, la BEI a fait de ce domaine d’intervention une priorité. Au niveau de l’Union européenne, ce sont 9 milliards d’euros qui ont été consacrés, en 2012, à des projets de Recherche-Développement et Innovation au sein des pays européens, dont 773 millions d’euros pour la France.

Haut de page