12 juin 2013

Nombreuses innovations au symposium de la mécatronique de MMT

La mécatronique, omniprésente en automobile, est la science qui permet de commander des mouvements mécaniques à partir de signaux électroniques et informatiques. Il est ainsi possible de contrôler des systèmes complexes et puissants. Moving Magnet Technologies (MMT), société experte en électromagnétisme et qui fournit des solutions sous licence pour capteurs de position, moteurs électriques et actionneurs directs, organise à ce titre depuis 2011 un symposium sur la mécatronique au service du groupe motopropulseur automobile. La troisième édition du MMT Tech days a montré des futures applications et des résultats de recherches particulièrement intéressants.

PSA Peugeot Citroën était présent pour expliquer une des innovations scrutée par toute l’industrie automobile en ce moment : l’Hybrid Air. La présentation a notamment comparé cette hybridation à stockage pneumatique aux concepts électriques plus classiques et a dévoilé quelque peu la transmission du couple entre la voie totalement mécanique et celle en dérivation de puissance selon la vitesse. Le dispositif « hybride abordable » à 48 volts de Valeo, qui cible une baisse de la consommation de 13 à 15%, apportera également de nouvelles fonctions : coupure/redémarrage du moteur jusqu’à 70 km/h et compensation du temps de réponse du turbo à bas régime. Le module léger d’admission d’air de Mann Hummel gère un circuit EGR basse pression avec un seul actionneur.

Générateur haute vitesse en développement
chez MMT

Un générateur capable de tourner à 75'000 tr/min a été présenté par MMT. Il est prévu pour équiper une turbine de récupération d’énergie à l’échappement. Le générateur est de type synchrone à aimants permanents. Le rotor est constitué d’une enveloppe en titane qui enferme seulement deux pôles alors que le rotor dispose de six bobines. Le rendement du prototype actuel atteint 90% à son régime le plus élevé et la puissance produite est à ce stade de 1 kW. L’objectif est de dépasser les 93% de rendement à partir de 20'000 tr/min et de délivrer 2,5 kW. La société Sonceboz, maison mère de MMT, a mis au point un modèle de moteur à courant alternatif sans balais (BLDC) capable de remplacer un autre à commutation mécanique. Cette solution « EasyPlug » avance les avantages du moteur BLDC et ajoute une connexion aux calculateurs aussi simple que celle des moteurs à balais. Le système « EasyPlug » testé sur un déphaseur d’arbre à cames Nissan réduit le poids et l’encombrement – la longueur passant de 106 mm à 70 mm – alors que la compatibilité électromagnétique est améliorée.

Capteur intégré de MMT

Plusieurs sessions étaient consacrées au développement de nouveaux capteurs. AMS a présenté un capteur pour direction à assistance électrique. Sa technologie spécifique 3D à effet Hall permet de mesurer une position absolue sur plusieurs tours. Une intégration astucieuse d’un capteur de position à effet Hall dans un actionneur à commande directe, proposée par MMT, permet un gain de place précieux pour des applications contrôles moteur (vanne EGR).

Enfin, une revue passionnante de l’histoire des moteurs électriques a été exposée par le consultant Jim Hendershot. Il a ainsi été montré si le moteur électrique peut être classé en différentes familles (continu ou alternatif, synchrone ou asynchrone, avec ou sans balais), une multitude de technologies a été inventée et l’industrie automobile enrichie cette aventure.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page