14 juin 2013

Bosch lance le bus CAN FD

Le bus CAN est le protocole de transmission des données le plus répandu des systèmes multiplexés automobile. Il est connu pour sa fiabilité et son bon rapport coût/débit. La quantité d’information ne cessant d’augmenter, les constructeurs cherchent maintenant des systèmes à plus haut débit, ce qui explique l’arrivée du FlexRay et bientôt de l’attrayant Ethernet. En alternative, Bosch propose une version du CAN qui peut répondre en partie à la demande tout en restant à un coût abordable : le CAN FD (Flexible Data-rate). Ce bus à débit variable permet d’amener le débit en phase données à plus de 1 Mbit/s et de passer de 8 à 64 octets de long. Selon le système, il est ainsi possible de réduire le temps de chargement des logiciels ou d’accélérer la communication sur des lignes très longues.

La standardisation du CAN FD en tant qu’extension d’ISO 11898-1 est déjà en cours. Il a été fourni à plusieurs fabricants de puces électroniques et plusieurs outils d’analyse l’ont déjà intégré, notamment chez Vector ou ETAS. Les premiers microcontrôleurs avec support CAN FD seront disponibles à partir de fin 2013.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page