18 juin 2013

Commande de soupapes Camcon déconnectée du vilebrequin

Les moteurs modernes à allumage commandé dispose de plus en plus souvent d’un déphaseur d’arbre à cames et parfois même de plusieurs profiles de levée de soupapes (notre dossier Les distributions à levées et durées d’ouverture variables). Cette variabilité permet à la fois d’améliorer le couple à très bas régime et faire en conséquence du downspeeding, de réduire le pompage et d’accroître l’EGR. Cependant, tous les systèmes aujourd’hui commercialisés font appel à l’arbre à cames, ce qui limite les progrès. La société Camcon Automotive a développé un actionneur appelé iAV (Intelligent Valve Actuation) capable d’actionner chaque soupape totalement indépendamment de la position du vilebrequin.

Le système utilise toujours un arbre à cames mais celui-ci est entraîné par un moteur électrique sous 12 volts. Le déphasage est réalisé par un contrôle ultra rapide de ce moteur qui permet de retarder ou d’avancer indépendamment les points d’ouverture et de fermeture de chaque soupape. La commande est de type desmodromique – pair de cames pour la levée et la descente de la soupape – pour contrer les très fortes accélérations et décélérations.

Roger Stone, directeur technique de Camcon, avance que ce système offre de nouvelles libertés de commande : « Il sera simple de passer le moteur en cycle 2 temps pour accroître la puissance sur une courte période, de faire un contrôle de la combustion HCCI en pilotant aussi les soupapes d’échappement ou de commuter en cycle Miller. » Ce dispositif est encore en développement et un prototype physique tourne sur un banc moteur.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page