24 juin 2013

Quelques nouvelles informations sur le moteur Renault F1 pour 2014

Renault a présenté une maquette de son moteur de Formule 1 pour la saison 2014 lors qu Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace au Bourget. Pour rappel, la réglementation sera totalement bouleversée l’année prochaine. Le changement le plus profond est la limitation de la puissance par la consommation plutôt que par la thermodynamique. Il sera ainsi plus important d’avoir un rendement global optimal qu’un bon remplissage des cylindres. Les conséquences techniques du règlement de la Formule 1 2014 sont présentées dans notre brève tech de juin 2012 et les quelques données du moteur Renault ont déjà été dévoilées dans notre actualité du 26 février 2013.


Le moteur sera appelé ENERGY F1-2014. Même si la pression de suralimentation est libre, le constructeur indique qu’elle sera limitée dans les faits à 3,5 bars. Le V6 d’un angle à 90° aura la cylindrée maxi exacte de 1597,6 cm3 avec un alésage de 80 mm maxi et une course de 53 mm. Le moteur-générateur principal MGU-K tournera à 50'000 tr/min (limite réglementaire) au lieu de 38'000 tr/min précédemment. Quant au moteur-générateur de récupération d’énergie de l’échappement (MGU-H), son régime dépassera les 100'000 tr/min car il est relié axialement au turbocompresseur. Il est placé côté compresseur afin de limiter les températures élevées. Sa quantité d’énergie récupérée devrait dépasser les 2 MJ par tour de circuit.

Après six mois d’essais sur le banc monocylindre, le premier V6 complet a été testé en juin 2012. En février dernier, les systèmes de récupération d’énergie MGU-H et MGU-K ont été testés au banc en association avec le V6. Ce mois-ci, le premier GMP complet conçu pour la course et le système de récupération d’énergie sont passés au banc pour la première fois. Le système complet, dans un état proche du résultat final, entre dans sa phase d’optimisation avant son premier essai sur piste. C’est en janvier que les moteurs seront installées dans les monoplaces des écuries partenaires pour les premiers roulages.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page