3 juillet 2013

Test de recharge sans fil de véhicules électriques en stationnement et en mouvement

Ces 30 derniers mois, le centre de recherche Flanders' DRIVE a collaboré intensivement avec neuf entreprises et deux universités flamandes sur un dispositif de recharge sans fil des batteries de véhicules électriques. Ce système vise à recharger des voitures en stationnement mais également des autobus en stationnement et en mouvement. Ce principe semblerait parfaitement réalisable, sûre et efficace, même en mouvement. Une véritable avancée aurait été obtenue, en outre, grâce aux connaissances et aux technologies développées par les partenaires flamands.

Renilde Craps, directrice de Flanders' DRIVE, commente cette avancée : « Nos recherches prouvent que la recharge sans fil par induction, est presque aussi efficace qu'avec un câble : les systèmes mis au point lors de notre étude dépassent les 90 % de rendement pour la recharge statique, mais aussi pour la recharge de véhicules en mouvement avec une vitesse allant jusqu'à 70 km/h. Nous nous sommes bien sûr particulièrement attardés sur la sécurité de ces systèmes et sommes parvenus à maîtriser le champ magnétique généré lors de la recharge sans fil. »

Le système de recharge par induction est composé de deux éléments. Le premier est placé sous le plancher du véhicule électrique, une voiture ou un autobus. Le deuxième élément est soit intégré dans une voie de circulation pour une recharge en mouvement, soit intégré dans une place de parking pour une recharge statique. Dans le cadre de cette étude, le deuxième élément a été placé dans une aire de recharge statique a Flanders’ DRIVE, et aussi dans un tronçon de la N769 à Lommel. Le système permet une recharge en 3,6 kW ou 22 kW, une version en 80 kW étant à l’étude.

Pour les autobus, les deux méthodes de recharge statique et dynamique ont été étudiées. Les deux processus de recharge ont montré la même efficacité sur une chaussée bétonnée ou asphaltée. Toutefois, la recharge en mouvement requiert plus de concentration du chauffeur afin de garder le véhicule aligné dans de la voirie.

Bombardier, Energy ICT, Infrax, Inverto, Katholieke Universiteit Leuven, Mobistar, NXP, OCW, Van Hool, Volvo Cars Company et la Vrije Universiteit Brussel sont les partenaires impliqués dans le projet.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page