30 août 2013

Nouvelle bougie Federal-Mogul SureFire Plus à tension élevée

La Division Groupes Motopropulseurs de Federal-Mogul Corporation lance une nouvelle bougie céramique d’allumage à hautes performances pour répondre aux exigences sans cesse croissantes, en termes de thermique et de haute tension des moteurs essence à haut rendement.

Nouvelle bougie Federal-Mogul SureFire Plus
à tension élevée

Dénommée SureFire Plus, elle représente une avancée technologique, dans la même lignée que la bougie SureFire lancée par l’entreprise en 2008. Grâce aux matériaux avancés de l’isolant céramique, la bougie SureFire Plus peut fournir des tensions de 42 kV et plus, contre 36 kV précédemment. Les tensions d’allumage plus élevées autorisent l’emploi de mélanges plus pauvres, ce qui se traduit par des performances moteur accrues et/ou la réduction des niveaux de consommation de carburant et d’émissions de CO2. Les meilleures performances de l’isolant céramique permettent aussi une réduction de diamètre de la bougie, qui passe de 14 à 12 voire 10 mm, en fonction du cahier des charges du client.

« L’isolant céramique constitue le seul obstacle entre les électrodes. Il force l’étincelle à franchir l’écartement des électrodes, ce qui a pour effet d’amorcer la combustion », explique Rich Keller, Responsable Ingénierie Produits d’Allumage, Coussinets & Allumage, division Groupes Motopropulseurs de Federal-Mogul. Les isolants de bougies d’allumage se composent généralement de 95% d’alumine (oxyde d’aluminium) mélangée à du verre ce qui en facilite la fabrication mais restreint les propriétés mécaniques et électriques. L’isolant SureFire Plus fait appel à une formulation brevetée constituée de 99% d’alumine et, pour le reste, d’un mélange de différents oxydes conçus pour optimiser la résistance de shunt à haute température, contribuant à diminuer la fuite de courant à travers la céramique.

Le downsizing des moteurs est synonyme de diminution de la taille et du nombre de cylindres avec, dans la plupart des cas, 4 soupapes par cylindre au lieu de deux. Les moteurs à injection directe doivent également accueillir les injecteurs de carburant au sein de la chambre de combustion, tandis que la puissance supérieure requiert davantage de place pour les conduits de refroidissement. Tous ces facteurs limitent le diamètre de la bougie, d’où un isolant plus fin et un donc un risque de perçage diélectrique.

La première production série de SureFire Plus est prévue pour mai 2014. Le nouveau matériau devrait également avoir des applications sur d’autres secteurs que celui de l’automobile, comme par exemple sur des gros moteurs stationnaires à essence.

Haut de page