6 septembre 2013

Transmission automatique 3 rapports pour voiture électrique

La grande majorité des voitures électriques est dotée d’une démultiplication unique à simple engrenage, le moteur assurant la propulsion sur toute la plage de vitesse et pour la marche arrière. Ce choix est cependant un compromis entre, d’un côté, le faible coût et la simplicité mécanique, et, de l’autre, une vitesse maxi restreinte et une utilisation du moteur parfois un peu éloignée de son rendement optimal. La question de l’emploi d’une boîte de vitesses adaptée ou d’autres solutions fait actuellement débat au début des nouveaux projets. Ce sujet sera présenté dans notre prochain dossier sur l’optimisation de l’énergie de la voiture électrique.

Transmission automatique DSD
3 rapports pour voiture électrique

La société d’engineering Drive System Design (DSD) développe une boite de vitesses automatique à 3 rapports à passages sans à-coups pour la propulsion électrique. Les détails techniques de la MSYS ne sont pas encore dévoilés mais il est cependant annoncé que les passages de rapport ne sont pas ressentis par le conducteur notamment en raison du faible écart entre les différentes démultiplications, soit une raison inférieure à 1,5:1. Sur la photo, nous apercevons un circuit hydraulique assez complexe qui doit probablement participer au changement de rapport sans à-coups. DSD annonce une réduction de la consommation de 10 à 15% et une masse réduite de 40%, expliquées par l’utilisation d’un moteur plus petit sans compromettre les performances. Le poids du moteur et de la transmission avec son huile est de 45 kg. La machine délivre un couple de 2000 Nm dès les premiers tours et une puissance de 50 kW (68 ch) en continu ou 100 kW (136 ch) pendant 60 secondes. Le rendement global, électronique de puissance inclue, est de 91%.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page