13 septembre 2013

Solutions d’ouvrants arrière allégés de Plastic Omnium

Plastic Omnium a développé et commencé à produire des ouvrants arrière en 1996. En 2010, Plastic Omnium a lancé le premier hayon hybride composite / thermoplastique Higate, pour la Peugeot 508 SW suivi par le Range Rover Evoque en 2011, la Jaguar XF et le nouveau Range Rover en 2012. Le premier hayon hybride composite est à présent en production en Chine pour le véhicule électrique Roewe E50. En 2013, plus de 5 millions de véhicules ont déjà été équipés de ces ouvrants composite.

Cette année, Plastic Omnium introduit une nouvelle technologie sur le marché : l’hybride thermoplastique. Cette technologie utilise un thermoplastique polypropylène chargé en fibre de verre pour le caisson structurel (PP GFL) et est appliquée sur le volet arrière de la nouvelle Peugeot 308 qui pèse moins de 12 kg, soit un allègement de 25 % par rapport à un volet acier équivalent. Un insert métallique améliore la rigidité entre les charnières et les points de fixation des vérins. La lunette est toujours en verre.

Prototype d’ouvrant arrière à grand panneau structurel
en matériau carbone-SMC

Ces 2 technologies permettent un large champ d’applications, depuis des ouvrants de grande dimension jusqu’à des volumes de production élevés pour des ouvrants de taille plus réduite, tout en amenant un gain de masse de 4 à 10 kg par véhicule. En plus de la liberté de style et du gain de masse, les ouvrants arrière composites autorisent de larges possibilités d’intégration de fonctions, faisant du hayon composite un choix de plus en plus pertinent pour les ouvrants arrière. Un panneau fusible en choc réparabilité, les feux arrière, les antennes et la motorisation d’ouverture automatique peuvent être intégrés à un coût optimisé.

Plastic Omnium a présenté au salon de Francfort la prochaine génération d’ouvrants composites. Jusqu’alors, de nombreuses fonctions développées pour la tôle d’acier ont été reconduites pour les conceptions composites. Une conception adaptée aux nouveaux matériaux permettra de nouvelles intégrations de fonctions et de possibilités de style, tout en améliorant la performance masse. Le prototype d’ouvrant arrière comporte un grand panneau structurel en matériau carbone-SMC pour rechercher un allégement maximum. Par exemple, les éclairages arrière sont intégrés dans les panneaux extérieurs ou dans la structure composite, ce qui évite d’ajouter un bloc optique complet. Le spoiler et les déflecteurs latéraux améliorent l’aérodynamique du véhicule. En combinant l’utilisation de nouveaux matériaux composites et une conception optimisée tournée vers l’intégration de fonctions, un gain de masse de l’ordre de 10 % peut être atteint par rapport aux progrès déjà apportés par des conceptions en aluminium.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page