19 septembre 2013

Continental se dote d’une piste d’essai indépendante de la météo

La nouvelle piste d'essai Contidrom AIBA (Automated Indoor Braking Analyzer) près de Hanovre est intégrée dans une salle de 300 mètres de long et jusqu'à 30 mètres de large. Dans ce hangar, un véhicule d'essai sans conducteur est accéléré de manière entièrement automatique jusqu'à une vitesse maximale de 120 km/h, puis freiné sur des routes interchangeables. Les tests peuvent être effectués à la fois sur deux surfaces de routes sèches et humides ou de manière classique sur une couche de glace.

Piste d’essai indépendante de la météo chez Continental

Continental est aujourd'hui le premier fabricant de pneus qui peut procéder à des essais toute l'année et indépendamment de la météo sur un site unique. Lorsqu'elle sera pleinement opérationnelle, l'installation d'essai effectuera environ 100’000 freinages individuels par an. Les différents revêtements peuvent être déplacés hydrauliquement et, pendant le processus, la température est ajustée exactement au niveau spécifié dans tout l’établissement.

David O'Donnell, responsable R&D des pneus Continental pour voitures et camionettes : « Nous pouvons combiner les avantages des tests de véhicules en laboratoire avec ceux des essais extérieurs. Cela nous permet d'améliorer la reproductibilité de 70%, ce qui signifie que nous pouvons mesurer les progrès du développement avec un degré optimal de précision. Auparavant, les testeurs devaient effectuer leurs tests dans des conditions environnementales fluctuantes telles que la température et le vent. L'installation AIBA nous permet d'effectuer des tests pendant toute l'année dans des conditions de test entièrement climatisées sur des routes interchangeables avec des coefficients de frottement constant ». Avec l'ancienne procédure, les véhicules étaient guidés le long d'un ensemble de rails et les testeurs devaient appliquer le freins eux-mêmes à un moment précis. Il n’était également pas possible d'effectuer des tests pendant l'hiver. Un autre effet positif est la capacité de mener des tests 24 heures par jour, 365 jours par an.

Les véhicules d'essai sont accélérés à des vitesses allant jusqu'à 120 km/h par un système d’entraînement linéaire proche de ceux utilisés pour les montagnes russes de fêtes foraines. La piste d’accélération mesure seulement 100 mètres. Les essais de freinage classiques sur chaussée sèche sont effectués à 100 km/h et ceux sur piste humide à 80 km/h. La température ambiante de la piste d'été peut être réglée entre 10 et 2°C, alors que celle de la piste sur glace est réglable entre -10 et -1°C pour une température de l'air entre 5 et 12°C. La procédure de freinage est enregistrée par divers capteurs montés sur les roues et à l'intérieur du véhicule. Chaque série de tests est réalisée en 4 minutes.



  Yvonnick Gazeau

Haut de page