30 septembre 2013

Nouvelles synergies pour les voitures connectées grâce à Ethernet

La nécessité d'intégrer de multiples appareils électroniques dans les voitures pour offrir des services connectés et préserver l'identité des marques amène les constructeurs automobiles à opter pour les hauts débits afin d'alimenter des services personnalisés et prioritaires pour des répondre aux besoins variés des consommateurs. Avec le changement de paradigme vers des voitures connectés et les services associés comme les applications automobiles et les services de géolocalisation, les besoins en bandes passantes plus larges pour le transfert de données sont en pleine expansion. Ethernet pourrait devenir l'élément clé de l'architecture électronique pour connecter les domaines et les sous-réseaux qui demandent une plus large bande passante et également répondre aux besoins en connectivité des consommateurs.

Frost & Sullivan estime que le nombre total de ports Ethernet pourrait atteindre 300 millions en 2020 dans le monde. D'ici 2020, le nombre de nœuds ou ports devrait aller de plus de 100 dans les voitures de luxe à 50-60 dans le segment des voitures de grande consommation et à moins de 10 dans les voitures d'entrée de gamme.

« Ethernet pourrait servir de catalyseur pour rapprocher l'industrie automobile des véhicules connectés, » déclare Divya Krishnamurthy, Analyste senior à Frost & Sullivan. « Grâce à ses capacités pour simplifier l'architecture réseau, des taux d'adoption devraient être plus élevés dans un futur proche. »

L'accroissement de l'électronique et le nombre croissant d'unités de contrôle a conduit à une architecture électrique et électronique complexe. La connectivité des sous réseaux et la communication des unités de contrôle demandent des bandes passantes plus larges. Les réseaux automobiles comme LIN, CAN et FlexRay ne sont pas spécifiquement adaptés à une demande croissante de bande passante et d'extensibilité.

Les besoins en bande passante pour les applications électroniques à bord des véhicules, comme l'assistance au stationnement, les systèmes d'aide à la conduite, de franchissement involontaire des lignes, d'évitement de collisions et de reconnaissance des feux de signalisation, dépassent les 100 Mbps. Le nombre de nœuds à connecter est donc également plus important. De plus, la technologie Ethernet IP permet aux constructeurs d'utiliser une plateforme avec un seul réseau en réduisant les coûts de connectivité et le poids du câblage. Elle est également suffisamment flexible et extensible pour être utilisée dans différents types de véhicules.

« Les constructeurs automobiles travaillent actuellement pour intégrer Ethernet dans leurs futurs modèles qui répondront aux demandes multiples de télématique et d'info-divertissement des consommateurs, » souligne Mme. Krishnamurthy. « Les constructeurs automobiles peuvent profiter de l'utilisation d'Ethernet pour réduire les coûts de connectivité et les poids grâce à un câblage plus léger et donc une consommation réduite en carburant. »

Courant 2013, BMW AG, en partenariat avec Freescale Semiconductor Inc., sera le premier constructeur automobile à commercialiser Ethernet pour un système d'aide au stationnement avec une caméra à 360° pour son X5. Le constructeur automobile devrait proposer la même offre pour d'autres modèles dans l'avenir. Le constructeur Hyundai Motor Company utilise la technologie Ethernet BroadR-Reach de la société Broadcom Corporation pour offrir des services connectés d'info-divertissement de la prochaine génération. Le groupe Fiat Automobiles S.P.A. a également signé une Joint Venture avec Continental AG pour inclure, dans son modèle 500L, le Système Continental Infotainment qui peut être utilisé comme une système multimédia avancé.

« Il est également significatif de noter que des constructeurs automobiles comme BMW, Hyundai, Jaguar Land Rover Limited, General Motors, American Honda Motor Co. Inc. et PSA Peugeot Citroën font partie d'un partenariat ouvert (One-Pair Ether-Net), un pôle d'intérêt commun (Special Interest Group, SIG en anglais) pour utiliser Ethernet comme la norme pour les solutions d'info divertissement et de télématique, » conclut Mme. Krishnamurthy.

Haut de page