3 octobre 2013

Evolutions des injecteurs Bosch pour moteur Diesel

Le nouveau système Common Rail CRS3-25 constitue le premier injecteur piézo Bosch pour véhicules particuliers à fonctionner à une pression de 2500 bars. L’intérêt est de pulvériser plus finement le gazole afin d’améliorer la combustion. En outre, l’injecteur piézo permet une injection multiple jusqu’à 10 jets par cycle, une fonction déterminante pour respecter les futurs seuils d’émissions ou pour accroître encore la puissance des moteurs.

Parallèlement aux systèmes piézo, les injecteurs à solénoïde bénéficient également de constantes optimisations. C’est ainsi que le nouveau CRI2-20 Bosch atteint une pression d’injection de 2000 bars. Tous les injecteurs à solénoïde Bosch présentent une structure modulaire qui permet aux constructeurs d’utiliser différentes générations au sein d’un même moteur de base. De nouvelles hausses de pression sont également possibles pour les injecteurs à solénoïde grâce à l’utilisation de vannes compensées en pression : dans cette technologie, un accumulateur haute pression intégré dans l’injecteur absorbe les pulsations de pression dans le système. Le carburant peut ainsi faire l’objet d’une injection encore plus ciblée, ce qui réduit à la fois les émissions et le niveau sonore du système. A l’instar des injecteurs piézo, les injecteurs à solénoïde permettent une injection multiple, mais en moins grand nombre.

En 2012, au moins 4 voitures diesels neuves sur 5 circulant à travers le monde étaient équipées d’un système Common Rail. Bosch est le leader mondial de cette technologie, avec plus de 8 millions de systèmes livrés en 2012. Les prévisions tablent sur plus de 12 millions d’unités à l’horizon 2015, soit une hausse de 50 %.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page