21 novembre 2013

L’agence nationale pour la recherche sélectionne le Projet « Shock » de l’ISAT

L’agence nationale pour la recherche a sélectionné le projet Shock (Shock tube study at High-pressure of Oxygenated fuels for Chemical Kinetic) du Département de Recherche en Ingénierie des Véhicules pour l’Environnement de l’ISAT, Institut Supérieur de l’Automobile et des Transports. Ce projet du domaine de la combustion propose une recherche de 2 ans à compter du 1er janvier 2014.

La combustion haute pression a été reconnue comme étant un élément central pour le développement de technologies avancées de combustion propres et efficaces.

Ce projet devra permettre de récolter des données fondamentales sur la combustion comme les délais d’auto-inflammation et les profils d’espèces sont très précieux pour l’amélioration et l’extension des modèles de cinétique chimique aux conditions moteur. Les tubes à choc haute pression sont idéals pour effectuer ces mesures. Ce dispositif est déjà développé et utilisé en France, cependant aucune des installations actuelles ne permet d’atteindre des conditions comparables aux moteurs. L’objectif principal de ce projet est de développer un tube à choc haute pression original pour la mesure de délais d’auto-inflammation. La première étape de ce projet sera d’obtenir des mesures expérimentales et de les comparer avec celles de la littérature afin de valider le tube. Une fois validé, ce tube pourra être utilisé pour étudier et caractériser des composés oxygénés qui pourraient être utilisé comme carburant.

Haut de page