3 décembre 2013

Trois solutions « hydrogène » retenues par les Investissements d’Avenir

Dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA), l’ADEME a lancé en 2011 un Appel à Manifestations d’Intérêt (AMI) sur l’hydrogène et les piles à combustibles. Cet AMI avait pour but de financer des initiatives innovantes et faiblement émettrices de gaz à effet de serre, concernant la production et l’utilisation d’hydrogène. A ce jour, deux projets ont été retenus pour des interventions en aides d’Etat et une prise de participation a été réalisée dans cette thématique par le fonds Ecotechnologies. L’enveloppe totale de ces trois interventions est de 15 M€.

CRYOCAP H2 – Production d'hydrogène bas carbone à partir de gaz naturel
Le projet CryoCap H2 est réalisé sur le site d’Air Liquide à Port Jérôme (76) qui alimente en hydrogène industriel la raffinerie voisine. En vue de produire de l’hydrogène « décarboné », ce projet vise à mettre en œuvre une unité de captage et de liquéfaction de CO2 sur l’installation de production d’hydrogène, selon une technologie développée par le Groupe Air Liquide. Cette technologie brevetée et baptisée « CryoCap H2» - captage par un procédé cryogénique – permettra de réduire de 30 à 50 % le coût du captage du CO2 au regard des solutions existantes (solutions amines). En complément de ces projets soutenus par des aides d’Etat, le fonds Ecotechnologies, FCPR géré par BPI France dans le cadre des actions du Programme d’Investissements d’Avenir confiées à l’ADEME, a participé à la levée de fonds de la société McPhy Energy.

McPhy Energy - Stockage de l’hydrogène sous forme solide

McPhy Energy - Stockage de l’hydrogène sous forme solide


La PME McPhy Energy a développé une technologie originale permettant de stocker l’hydrogène sous forme solide (« hydrures métalliques »). Concrètement, les atomes d’hydrogène se combinent avec du métal, principalement du magnésium, sous forme solide. Le système mis en œuvre fonctionne à basse pression et présente donc moins de contraintes de sécurité que le stockage gazeux. L’investissement du Fonds Ecotechnologies a notamment permis à McPhy Energy d’acquérir une société d’installation d’unités d’électrolyse d’eau permettant la production d’hydrogène. Cette acquisition permet à McPhy Energy de renforcer son offre et de proposer une chaîne énergétique complète, clé-en-main. Ce type de solution de production et stockage de l’hydrogène permet par ailleurs de restituer l’énergie électrique fluctuante issue de sources renouvelables (éolien, photovoltaïque…) et ceci à la demande, par exemple, pour des applications non interconnectés au réseau ou nomades.

GRHYD – Production et injection d'hydrogène dans les réseaux de gaz naturel
Le projet GRHYD a pour objectif de transformer de l’électricité issue d’énergies renouvelables fluctuantes en hydrogène, pour l’injecter ensuite dans les réseaux de gaz naturel. L’hydrogène est utilisé en mélange avec du gaz naturel pour différents usages (chauffage, eau chaude, carburant, etc.), offrant ainsi aux producteurs d’énergies renouvelables un nouveau moyen de valoriser l’électricité produite.

En outre, dans le cadre du programme des Investissements d'Avenir, la prochaine ouverture d’un nouvel Appel à Manifestations d’Intérêt (AMI) "Stockage et conversion de l'énergie" a été annoncée le 5 novembre 2013. Cet AMI fera suite aux deux premiers AMI lancés en 2011 : "Stockage de l'énergie" et "Hydrogène et piles à combustibles". Cette seconde édition a pour objectif de promouvoir le développement de solutions innovantes de stockage de chaleur et d'électricité et d'accompagner la réalisation de systèmes intégrés de production et de conversion d’hydrogène.
Pour en savoir plus sur le PIA : investissement-avenir.gouvernement.fr

Haut de page