20 décembre 2013

Le concept de face avant « Light Air » de Plastic Omnium

Concept « Light Air » de Plastic Omnium

La face avant « Light Air » de Plastic Omnium montre de nouvelles solutions pour répondre au challenge de réduction des émissions de CO2. Le premier axe est une diminution du poids de 15% comparée aux produits traditionnels, grâce notamment à l’emploi d’une poutre de choc en fibres de carbone qui remplace celles en acier ou en aluminium. Rien que sur cette pièce, le gain est de 3,5 kg comparée à une poutre en acier. L’autre avantage du choix de ce matériau est que la poutre pourrait être visible, ce qui rend inutile la pose d’une enveloppe et réduit ainsi le porte-à-faux.

Le second axe est une amélioration de la traînée aérodynamique. L’air arrivant à mi-hauteur est dirigé sur les côtés en passant derrière les panneaux et est extrait par les passages de roue (cette solution est partiellement appliquée sur plusieurs modèles BMW sous le nom Air Curtains). La calandre dispose de volets actifs afin d’adapter la section aux besoins variables du circuit de refroidissement. Lorsqu’ils sont fermés, le flux d’air vers les passages de roue est par ailleurs accru. Enfin, le spoiler peut descendre d’environ 10 cm pour réduire le débit d’air sous le véhicule. Il est ainsi possible d’avoir conjointement une traînée réduite à haute vitesse et une grande garde au sol à basse vitesse. Cette possibilité est plutôt dédiée aux SUV. Au final, les solutions aérodynamiques de la face avant « Light Air » peuvent réduire les émissions de CO2 de 3,5 g/km sur le cycle NEDC.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page